Mark Fallon (Tyrone Power), joueur invétéré, gagne sa vie à coups de poker, sur les bateaux du Mississipi. Un jour, avant d’embarquer, il fait la rencontre, sur les quais, de celui qui deviendra son « associé » : Kansas John Polli, que tout le monde appelle simplement Polli. Le premier soir, regorgeant de chance (logique, c’est le héros du film), il plume tout le monde à la table de jeux, après avoir accusé un gros bourgeois de jouer avec des cartes truquées, et fait changer le jeu de cartes. Bien entendu, le perdant paie ses hommes de main (d’où sortent-ils ?) qui, du coup deviennent des tueurs à gages armés de couteaux. Mais Polli, qui a tout entendu, va l’aviser, et tous les deux sautent du bateau, après s’être battus à grand renfort de coups de poings passant à vingt centimètres de la tête de l’adversaire. S’ensuit une histoire d’amour qui ressemble plus à un jeu du chat et de la souris avec des obstacles tels qu’un jeune freluquet prétentieux, frère de la fille dont Mark est tombé amoureux…Tyrone Power campe à merveille le gentilhomme dandy, toujours sapé comme un Milord, et plus que bien éduqué. Des décors de studios hollywoodiens avec maisons d’époque et des costumes à couper le souffle pour les dames. Sympa à voir (ou à revoir), pour se donner une idée de ce que fut le cinéma il y a plus de soixante ans. A noter que ce film fait partie d’une série de westerns et films de l’époque, remastérisés les uns après les autres, et dont le son ainsi que la qualité d’image n’ont quasiment rien à envier aux films actuels !

Le gentilhomme de la Louisiane

Le gentilhomme de la Louisiane (1953)
Réalisé par Rudolf Maté
Avec Tyrone Power, Piper Laurie, Julia Adams et John McIntire
Sidonis
[Jacky]

Le gentilhomme de la Louisiane
3.0Note Finale