Geronimo de Tony Gatlif

Geronimo de Tony Gatlif


« Geronimo » aborde par la bande le sujet de la banlieue, là où les pouvoirs publics peinent à agir à la racine des problèmes qui minent la France contemporaine.


Le réalisateur d’origine algérienne Tony Gatlif reste fidèle pour son huitième film à sa thématique de prédilection, à savoir le monde à part des Roms. Cette source d’inspiration ayant donné par le passé des réussites admirables telles que « Latcho Drom » (1993) ou « Gadjo Dilo » (1997). Pour son dernier opus « Geronimo », il rend aussi hommage à la profession d’éducateur, un corps de métier rencontré pendant sa période de maison de correction à son arrivée en France dans les années soixante.

« Geronimo » c’est justement l’éducatrice Gemma, interprétée ici par Céline Sallette (remarquée dans la série « Les Revenants »). Son surnom original fait référence au grand chef apache ayant combattu contre les Blancs lors de la colonisation de L’Amérique.

Gemma cherche à apaiser les tensions entre les communautés au sein desquelles elle travaille. Tout va exploser lorsqu’une jeune femme d’origine turque, Nil Terzi (Nailia Harzoune), tente d’échapper à un mariage forcé en prenant la fuite avec son amoureux, un Gitan, dénommé Lucky Molina (David Murgia). S’en suivront des joutes musicales entre les deux clans.

De par son universalité, « Geronimo » touche droit au cœur. Pour l’inspiration, évidemment, il tient tout autant de « Romeo et Juliette » que de « West Side Story », voire « Do The Right Thing » (1989), de Spike Lee, version franco/gitane. Fidèle à lui-même, Tony Gatlif explore avec talent les thèmes qui lui sont chers : marginalité, différence, musique et culture(s). Le couple des amoureux est au centre du récit, mais la vraie révélation vient de Céline Sallette : cette femme de caractère se bat pour les autres pour une autre femme, dans un contexte où souvent les femmes subissent le poids des traditions et du communautarisme. « Geronimo » aborde aussi le sujet de la banlieue, là où les pouvoirs publics peinent à agir à la racine des problèmes qui minent la France contemporaine.

Côté bonus et support, simplement la bande annonce. Dans le cas présent, le film se suffisant largement à lui-même, pour des compléments d’information on peut se référer au site officiel de Tony Gatlif.

Geronimo
De Tony Gatlif
Avec Céline Sallette, Nailia Harzoune, David Murgia…
Agnès B DVD

[Miguel Gregori – FNAC Rive – Genève]

A propos de l'auteur

Daily Movies est à ce jour le magazine le plus complet en information cinéma, ciblant un large public de tous âges. Avec son format original et accessible gratuitement ou en abonnement grâce à ses différents partenaires, Daily Movies est l’un des moyens privilégiés permettant à de nombreuses personnes d’être informées de l’actualité cinématographique en Suisse.

Articles similaires