C

e voyage est avant tout un cadeau surprise de Mavis, descendante de la famille Dracula, à son père et à sa famille. C’est donc avec son mari et ses enfants et les amis variés gravitant dans l’hôtel (meute de loup-garous, monstres gélatineux, créature de Frankenstein et son épouse (couple Frankenstein) que le départ en vacances s’effectue. Mais tout se complique quand Drac, père veuf commençant à souffrir de solitude, fait la connaissance d’Erika le capitaine de bord…

Ce qui aurait pu être un sympathique film d’animation, sur la trace des premiers opus, ne s’avère en réalité receler qu’un enchaînement de gags pas franchement fameux. On se croyait visionner un film abordable pour tous publics comportant plusieurs degrés de lecture, et on se retrouve finalement à consulter sa montre devant des scènes vides d’intérêt. Dommage de la part de Genndy Tartakovsky ; le réalisateur d’origine russe, qui avait prouvé sa valeur avec l’inimitable Laboratoire de Dexter dans les années 90, sort maintenant 2h de film dans lesquelles rien (pas même la présence au casting de Steve Buscemi et Fran Drescher) ne parvient à rattraper la platitude. Calez-vous un bon vieux Frankenstein avec Boris Karloff et oubliez ce complet ratage.

Hotel Transylvania 3 : Des vacances monstrueuses
USA   –   2017   –   Animation
Réalisateur: Genndy Tartakovsky
Acteur: Adam Sandler, Selena Gomez, Andy Samberg
Rainbow

Hôtel Transylvanie 3 : la croisière (monstrueuse) s’amuse… et ils sont bien les seuls
2.0Note Finale

A propos de l'auteur

Articles similaires