10.3 C
Suisse
31 octobre 2020

S'abonner au magazine

Au pays de l’exorcisme

-

Umberto Lenzi est l’un des représentants du cinéma d’exploitation italien des années 70 et 80, œuvrant surtout dans l’horreur et le giallo. Il est décédé le 19 octobre 2017 à Rome, à l’âge de 86 ans. Son plus célèbre film reste Cannibal Ferox (1981)….


Au pays de l’exorcisme, est considéré comme étant le tout premier film de cannibales. Pourtant, il faudra attendre la sortie du « Dernier Monde Cannibale » (Ruggero Deodato, 1977) cinq ans plus tard pour que le concept de films de cannibales devienne vraiment populaire et que la période du « cannibal boom » débute, avant de s’achever en 1981.

Et malgré son statut de premier film de cannibales, « Cannibalis » est avant tout un film de jungle et les cannibales ne sont relayés qu’au second plan. Ces derniers n’auront droit en effet qu’à trois scènes, et seule l’une d’entre elles comporte des actes de cannibalisme (vite fait bien fait). L’ensemble du métrage se consacre en fait principalement à la découverte des différents rites de la tribu indigène par John Bradley, avant de se concentrer à l’intégration du héros au sein des indigènes.

Pourtant, le métrage de Lenzi comporte déjà plusieurs éléments de base du film de cannibales : du gore, des animaux se faisant réellement tuer, etc. Bien que ces éléments soient présents tout le long du métrage et permettent l’intégration de scènes choques, il faut savoir que ce « Cannibalis » manque néanmoins clairement de punch. Effectivement, le rythme du film est assez lent, il y a un manque d’action flagrant et, comme si ça ne suffisait pas, on nous fourgue une idylle mièvre entre Bradley et l’une des indigènes (interprétée par Me Me Lai, qui apparaîtra par la suite dans « Le Dernier monde Cannibale » puis « La Secte des cannibales »). On s’ennuie alors relativement, vite entre deux scènes choques, du moins c’était mon cas.

Au final, le métrage se place au même niveau que la majorité de la filmo du réalisateur, ce qui n’est pas top, vous en conviendrez. Il faudra attendre neuf ans avant que Lenzi ne se décide à réaliser un bon film de cannibales (ou un bon film tout court diront les mauvaises langues) : Cannibal Ferox.

Au pays de l’exorcisme
Titre original : Il paese del sesso selvaggio
De : Umberto Lenzi
Avec : Ivan Rassimov, Me Me Lai, Pratitsak Singhara…
Année de production : 1972
Origine : Italie
Media Blaster

Frédéric Grob
Passionné de films fantastiques et d’horreur depuis toujours, appréciant tout particulièrement les Kaiju Eiga.
- Publicité -

BON à SAVOIR

Concours : Gagnez des Goodies pour la 2e saison de Mandalorian sur Disney+

Tentez votre chance pour remporter des paquets surprises exclusifs pour la sortie de la deuxième saison de...

ADN – Famille, je vous hais

Neige, trentenaire volontaire, est admirative de la vie de son grand-père Emir qui fait figure de pilier de famille malgré lui. Son...

ADN

Mère de trois enfants et divorcée, Neige rend régulièrement visite à Émir, son grand-père algérien qui vit en maison de retraite. Elle...

The Craft – Les nouvelles sorcières

L'introvertie Hannah arrive dans un nouveau lycée. Elle se lie d'amitié avec trois autres camarades. Les jeunes femmes commencent à pratiquer la...

Cunningham

Merce Cunningham est sans conteste l’un des chorégraphes les plus influents et visionnaires du XXème siècle. 2019 marque le centième ...

SUIVEZ-NOUS

4,150FansLike
10,000FollowersFollow
751FollowersFollow
645SubscribersSubscribe