Le monde des thrillers est vaste et c’est naturellement que l’on y trouve toutes sortes de films qui se promènent sur une échelle gigantesque de qualité. Malgré les opinions, le thriller doit avoir une ambiance malsaine ou du moins qui dérange pour pouvoir prétendre à cette étiquette.

Dans « Intrusion », le scénario semble prometteur, mais se suicide avant de se faire avorter. Il est agréable cependant de découvrir un acteur comme Richard Gere dans des rôles qui ne collent pas vraiment à son image de vieux-beau-zen qu’il affiche aux yeux du monde. Le personnage, mécène hospitalier, qu’il incarne ici est mal mené par des troubles psychologiques qui en font une proie aux différentes phases et facettes du comportement post-traumatique. Bien que l’histoire suggère que cela découle d’un drame en début de film, très rapidement, il est clair que Franny a un problème plus ancien, qui ne sera pas, ne serait-ce qu’évoqué, traité au long du thriller. Quand aux autres protagonistes, ils font plus acte des figurants aux caractères vaguement rebelles. Le sujet de l’immission d’un tiers plus qu’envahissant dans un couple, est une bonne idée et peut même se révéler angoissant (Les Liaisons Dangereuses, Photo Obsession). L’ambiance et la photographie sont par contre à l’image du sujet avancé, c’est déjà ça de gagné ! Hélas, le soufflé ne monte pas et retombe avant d’avoir doré. Une réalisation intense pendant 5 minutes et que l’on regarde distraitement. Le « Intrusion » de 1999 avec Johnny Depp et Charlize Theron était bien plus captivant que cette version éponyme uniquement.

  • Réal. : David Bruckner
  • Acteurs : Richard Gere/Dakota Fanning/Théo James
  • Distrib. : Warner
INTRUSION : va t’acheter une vie !
2.5Note Finale