Ce thriller original laisse le spectateur pantois et insatisfait au final. Le scénario est intéressant mais incomplet. L’énigme morcelée du début à la fin ne mène finalement à rien. Grosse déception…

David et sa partenaire Claire aiment s’inventer des histoires pour pimenter leur relation amoureuse. Ce petit jeu tourne mal lorsque Claire disparaît un beau matin sans laisser de traces. David croit d’abord à une blague, mais doit vite déchanter, sa fiancée a bel et bien été kidnappée. Il décide alors de lancer un avis de disparition et découvre après des recherches personnelles que sa «petite puce» menait une double vie…Qui est-elle vraiment ? 
Segmentée dans son ensemble, cette réalisation n’est pas dénuée d’intérêt, mais le scénario est flou et mal mis en scène. Les personnages du film ne sont pas crédibles. Trop mous ou totalement à côté de la plaque, ils tirent le film encore plus vers le bas. 
Dans le même style que certains films cultes tels que le «Frantic» de Polanski (1988) «Gone Girl» (2014) ou «Nikita» de Besson (1990) bien mieux ficelés que celui-ci, le premier long-métrage du scénariste américain Zack Whedon (qui est le frère de Joss à qui l’on doit «Serenity» et «Avengers») laisse le spectateur à ses interrogations. 
Peu claire du début à la fin, cette histoire qui a été tournée principalement dans la région de Vancouver au Canada, interpelle, mais ne séduit pas indubitablement. 
Les principaux caractères du film n’ont aucun lien entre eux et on ne sait jamais vraiment qui ils sont ni d’où ils viennent. Nous nous perdons aussi dans le temps. Composé de trop nombreux flashbacks, il est difficile de suivre les événements qui se succèdent sans s’embrouiller et perdre sa motivation à comprendre les éventuelles causes à effets. 
Au casting, nous trouvons Aaron Paul (37 ans) et Annabelle Wallis (32 ans). Le premier a joué dans 54 films et séries, les plus connus sont «Exodus: Gods and Kings»«Need for speed»«Agents presque secrets» et «The path». 

La Britannique, Annabelle Wallis s’est quant à elle, fait remarquer par sa prestation dans les séries «Tudors» et «Peaky Blinders» avant d’être à l’affiche de films plus importants tels que «la Momie»«le Roi Arthur» et «Grimsby». Les seconds rôles sont plutôt discrets en particulier Terry Chen (l’inspecteur dans le film). Celui-ci disparaît sans raison en cours de projection pour ne jamais réapparaître. Bizarre…
Comme vous l’avez certainement compris, on a affaire, a un film captivant, mais bâclé comportant de nombreuses incohérences et nécessitant beaucoup d’imagination.
C’est fort regrettable car l’idée de départ est bonne, mais le néo-réalisateur n’a pas su mettre à profit son script et ses motivations. Dommage, car il y avait de quoi faire un excellent film.
Ce DVD en anglais est aussi traduit en français et en hollandais, mais nous vous conseillons vivement la version originale. Le disque contient en bonus le Making-Of, un complément plus que nécessaire au film. 

  • «Jeu Trouble»
  • Titre original «Come and find me»
  • Réalisateur & Scénariste: Zack Whedon
  • Avec: Aaron Paul (David), Annabelle Wallis (Claire), Garret Dillahunt (John Hall)
  • Production: Automatik Entertainment, Motion Pictures Capital Ltd, Goldcrest Films & Universal pictures.
  • Durée: 110 minutes
Jeu trouble : partie de cache-cache !
2.5Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires