9.7 C
Munich
samedi, mai 25, 2024
- Publicité -

JUSTE CIEL ! – Les Cycles de la Compétition

Claire Blanchard-Buffon
Claire Blanchard-Buffon
Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Le vélo est une affaire de compétition. La foi en est une de dévotion. Qu’en est-il lorsqu’ils sont réunis ? Alors que certains courent là où souffle le vent, les Soeurs de ce couvent pédalent là où le pactole les attend.


Les Sœurs de l’Ordre de Saint-Benoît sont dans l’impasse. Elles désirent venir en aide aux personnes âgées de leur commune. Pour ce faire, elles décident tant bien que mal de s’inscrire à une compétition cycliste dont elles ne maîtrisent même pas les bases. Mère Véronique s’engage dans l’entraînement de ses ouailles avec détermination jusqu’à ce que des Sœurs d’un autre couvent viennent leur tenir tête. Une vieille compétition reprend alors entre les deux Mères, camarades depuis l’enfance.

Une comédie légère et bon enfant, de dispute peu catholique tissant une toile drôlatique de la vie au couvent. Sans grandes trouvailles ni scènes d’anthologie, cette équipe de nonnes ne manquent pas de piquant. Bien que le scénario regorge de punchline et de situations cocasses, la mayonnaise a de la peine à prendre.

Le casting a pourtant du potentiel qui n’est pas utilisé en profondeur, la réalisation semble se retenir et ne pas oser passer la ligne du possible. Les personnages des religieuses ont des passés troubles, ce qui aurait dû apporter plus d’ouverture au scénario, mais non. On sourit, mais on ne s’éclate pas.

C’est un film qui passera très bien le dimanche soir sans accaparer le spectateur. Il promettait beaucoup, mais la retenue est trop présente. L’écriture semble avoir été bâclée, alors que les ébauches des rôles pouvaient offrir une envergure plus riche. C’est plus une compétition amicale au final que ce qui était énoncé. Les plans sont mis bout à bout en manquant de fluidité et d’homogénéité, plus les maigres minutes défilent. Est-ce que plus de temps aurait donné plus de place à l’intrigue ? Probablement.

On ne peut pas avoir autant de bonnes idées et d’accroches prometteuses sans plonger dans le stock de leurs réserves. L’idée fera peut-être son chemin pour une autre équipe. Les voies du Seigneur, ne sont-elles pas impénétrables ?

Juste ciel !
FR – 2023 – 1h26 min – Comédie
Réalisateur: Laurent Tirard
Avec: Valérie Bennoton, Camille Chamoux, Claire Nadeau, François Morel, Louise Malek, Guilaine Londez
Praesens-Film
15.02.2023 au cinéma

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -