KOMPROMAT : une histoire vraie vécue par un français vivant en Russie

A lire aussi

Freya
Freya
Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Mathieu Roussel, expatrié français en Sibérie, voit sa petite vie tranquille de directeur de l’Alliance Française basculé en un clin d’œil sous de fausses accusations de pédophilie. Un Kompromat, fait de produire un dossier judiciaire visant à nuire à une personne en Russie, est inventé contre lui. Malgré son incompréhension, Mathieu va se battre contre un système dictatorial afin de sortir de ce pays que manifestement, il ne comprend pas.

Un thriller haletant et stressant qui relate des événements qui se sont réellement produits. Bien entendu, l’histoire et ses détails restent hélas un exemple de la politique russe qui a encore cours maintenant.

À l’heure de la guerre contre l’Ukraine, ce film s’inscrit parfaitement dans le mouvement de rejet de la Communauté européenne face aux mœurs de ses puissants voisins. Il a toujours plané un nuage d’immunité forcée sur les agissements de ce peuple ou plus précisément sur son gouvernement. L’omerta qui règne sur l’ensemble de son territoire est aussi responsable de la stagnation de l’évolution des droits humains sur ce gigantesque pays.

En regardant plus finement certains détails de cette histoire, on se révolte d’abord sur le fait qu’un français a de la peine a obtenir officiellement de l’aide auprès de son ambassade, puis de façon globale, il est vrai que la sécurité entière d’un pays ne peut pas être remise en question pour la vie d’un seul homme. C’est terriblement injuste, mais le dessein de nos politiques nécessite le sacrifice de quelques-uns pour le bien commun futur.

Du côté technique, il est d’abord intéressant et agréable de retrouver Gilles Lellouche dans un univers qui le met mal à l’aise. Cela fait exploser ses possibilités de jeu avec brio.

Le film est sombre tant dans son contexte que dans ses prises de vues. On ressent le froid. Le froid du climat qui est plus ou moins humide ou sec selon le sujet des scènes, puis le froid glacial de la solitude du personnage de Mathieu Roussel et enfin le froid de la peur. Cette peur de l’inconnu que l’on pensait allié et qui se détourne sans un mot.

Une lumière timide subsiste tout au long du film porté par le personnage de Svetlana joué par Joanna Kulig. Le contraste entre les deux personnages est saisissant de réalité et amèrement douloureux surtout dans les scènes de fuites. Que ceux qui vouaient encore de l’altruisme au régime russe ne s’émeuvent pas pour autant. La réalité, n’est-elle pas plus belle quand on la déshabille ?

Ce film, bien qu’important à voir, n’est pas à recommander aux publics dénués de compréhension dans l’histoire politique mondiale. Une introduction culturelle est, probablement, utile avant le visionnage.

KOMPROMAT
FR – 2022 – Thriller, Romance – 127min
De Jérôme Salle
Avec Gilles Lellouch, Joanna Kulig, Michael Gor, Mikhail Safronov…
07.09.2022 au cinéma
Pathé Films

- Publicité -

ARDENTE·X·S

Novembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -