La 5ème vague

Surfant sur la vague des teen-movies, « La 5ème vague » vient mollement s’écraser parmi les « Hunger Games » et autres « Divergente ». 


Des extra-terrestres attaquent la terre et déciment, vague après vague, la moitié de ses habitants. Seuls rescapés, des enfants qui sont emmenés dans un camp d’entraînement de l’armée afin d’être transformés en une escouade de jeunes Rambo en herbe et ainsi devenir le seul espoir pour l’avenir de l’humanité. Cassie Sullivan, dont le jeune frère a été justement emmené dans le camp, va partir à la rescousse de ce dernier et faire la connaissance d’Evan Walker, un charmant jeune homme qui va l’aider dans sa quête. Mais peut-elle réellement lui faire confiance et est-il vraiment qui il prétend être ?

La 5ème vague

Dernière adaptation en date d’un roman catégorisé jeunes adultes, « La 5ème vague » embrasse tous les stéréotypes de ce type de production en les poussant à un tel point que la parodie n’est jamais très loin. Pur produit destiné aux jeunes de 8 à 14 ans maximum, le film reprend à la lettre tout ce qu’il faut pour atteindre sa cible : une jolie petite amourette entre l’héroïne et son bel acolyte, des dialogues à faire pleurer de rire tellement les formules utilisées sont classiques et ont été entendues des dizaines de fois auparavant, des enfants qui jouent aux adultes avec des armes bien trop grandes pour eux, chacun enfermé dans un personnage cliché au possible. Tout est ici fait pour que le spectateur ne soit pas trop déstabilisé ou puisse être surpris par un éventuel twist du scénario au cas où il détournerait son attention durant quelques minutes.

La 5ème vague

Que reste-t-il finalement pour sauver ce film du naufrage ? Tout au plus, une actrice principale qui, malgré la platitude du film, est plutôt convaincante. Mais c’est bien maigre pour nous faire rester devant notre écran durant les presque deux heures que dure le long-métrage. Quand on sait qu’il s’agit de l’adaptation du premier tome d’une trilogie, on est loin d’être rassurés pour la suite. Et ce ne sont pas les bonus (pourtant généreux) qui vont sauver cette production aussi opportuniste que médiocre. Mais si vous avez du temps à perdre, vous pourrez visiter Les coulisses de la 5ème Vague, suivre le Groupe d’entraînement 53, découvrir des Scènes additionnelles, suivre Sammy sur le plateau, voir comment Créer un nouveau monde, rire (?) au Bêtisier, apprendre le Guide de survie la 5ème Vague, et vous passionner pour le commentaire audio de J Blakeson et Chloé Grace Moretz.

La 5ème vagueLa 5ème vague
De J Blakeson
Avec : Chloé Grace Moretz, Alex Roe, Nick Robinson, Liev Schreiber, Maika Monroe
Rainbow

"La 5ème vague" nous noie dans le convenu
1.5Note Finale