L’équipe de foot de Clourrière est suspendu pour les trois derniers matchs de la saison suite à une bagarre. Cette décision risque de faire sortir cette équipe du nord de la France de sa sélection. Grâce à une idée de sa fille Marco, le coach et ancien célèbre joueur du club constitue une nouvelle équipe temporaire avec les femmes d’ordinaires supportrices. Il s’avère qu’avec assez peu d’entraînement les footballeuses improvisées sont plus douées que leur mari.


Une comédie féministe et pleine d’espoir et pourtant mal approfondie, comme si le réalisateur voulait rester en surface sur un thème qui demande que l’on s’y attarde et en soulève d’autres. Le fait que les femmes soient plus courageuse, plus performantes, plus déterminées ou encore plus endurantes que la majorité des hommes n’est plus vraiment à prouver aujourd’hui dans nos contrées de pays riches. Ceux et celles qui l’ignorent encore doivent vivre dans des grottes au fond de ravins oubliés tant, le sujet est d’actualité et crié sur tous les toits. Du coup, oui, c’est intéressant et rafraîchissant de traiter le sexisme par une claque féministe, mais ça commence à devenir démodé.

On rigole, on opine du chef, on s’amuse devant les péripéties de cette équipe qui renaît même si on ne connaît pas réellement la suite du dénouement. Les sujets de la violence conjugale, sous des formes diverses et celui des femmes en réinsertion sont effleurés alors qu’ils constituent de vraies opportunités d’éclairer sur des tabous. La réalisation préfère mettre l’accent sur les relations chaotiques au sein des couples où la fierté masculine est blessée au lieu de permettre aux personnages de faire équipe justement plus solidement. Au lieu de renforcer le village, le déséquilibre, certes présent malgré tout au quotidien, ne semble trouver que peu de solutions saines et durables.

Les hommes et les femmes sont des humains qui peuvent s’entendre pour autant que chacun collabore à égalité. Marre de ses comédies où les femmes passent pour des victimes qui se libèrent en violence et où les hommes font figurent d’assistés égocentriques et abrutis. Le sport est un domaine qui devrait rassembler et non diviser. Quelques scènes sympathiques et comiques font passer la pilule sans trop de difficultés. Ce n’est pas la pire comédie de l’année, c’est sûr, mais ce n’est pas mémorable non plus !

Une belle Équipe
FR – 2019
Comedie
Réalisateur: Mohamed Hamidi
Avec Kad Merad, Alban Ivanov, Céline Sallette…
Ascot Elite
15.01.2020 au cinéma

"Une belle équipe" : Le foot au féminin !
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Articles similaires