Inside Llewyn Davis

Inside Llewyn Davis

Greenwich Village, hiver 1961 : les chanteurs qui tentent de percer sont légion. Parmi eux, Llewyn Davis – sorte de Sisyphe folkeux – enchaîne les prestations dans les bars. Avec un tel pitch, le film des frères Coen se devait de présenter une bande-son irréprochable. À l’écoute des douze reprises de chansons traditionnelles du répertoire américain et de la version inédite de « Farewell » de Dylan, on peut déclarer la mission accomplie. Car en plus d’afficher des invités de marque (les Punch Brothers, Marcus Mumford, également producteur), les titres sont arrangés et interprétés par le cast du film. C’est l’occasion d’une merveilleuse version de « Five Hundred Miles » à trois voix (Carrey Mulligan, Justin Timberlake et Stark Sands), de plusieurs ballades déchirantes interprétées par Oscar Isaac (« The Death of Queen Jane »), de la délirante « Please Mr. Kennedy » ou encore d’une splendide version a capella de « The Auld Triangle » rendue célèbre par les Dubliners. Il n’en fallait pas moins pour rythmer cette poignante odyssée musicale.

Inside Llewyn Davis
Divers artistes
Nonesuch Variete

A propos de l'auteur

Articles similaires