Jeune fille de 17 ans, Lady Bird, de son vrai nom Christine, traverse l’adolescence avec détermination et courage. Cette période de la vie jamais aisée est d’autant plus compliquée pour la jeune fille pleine d’ambition. Ainsi, elle veut à tout prix s’évader de Sacramento, petite ville paisible et sans histoires, qui ne correspond en rien au caractère impétueux de l’adolescente. On suit ses premiers amours et amitiés qui se font et se défont, les disputes avec ses parents qui n’ont pas les moyens de l’envoyer dans une université de l’Ivy League. Qu’importe, Lady Bird est déterminée à quitter la Californie pour de bon.

Dans son premier long-métrage dirigée seule, Greta Gerwig (le personnage attachant de Frances Ha, c’est elle) se penche sur la jeunesse de Sacramento, sa ville natale. Gerwig dément tout caractère autobiographique du film, malgré l’ambition dévorante et la soif d’ailleurs qui la rapprochait beaucoup jeune fille du personnage de Lady Bird. L’actrice enfin pleinement réalisatrice dépeint à merveille les errements et découvertes d’une adolescente qui se cherche.

Lady Bird (coccinelle en français) est interprétée avec beaucoup de justesse par Saoirse Ronan, aux cheveux aussi rouges que l’insecte, qui peine à prendre son envol. Gerwig explore l’âge ingrat sans condescendance, à fleur de peau de ses personnages, sans pour autant tomber dans le pathos. Elle offre à voir le monde intérieur d’une jeune fille, avec tous les espoirs, égarements et premières fois qu’il contient. Un premier long-métrage, aussi rafraîchissant que sa protagoniste.

Lady Bird
USA – 2017 – 94 Min. – Drama
Réalisateur: Greta Gerwig
Acteur: Saoirse Ronan, Laurie Metcalf, Tracy Letts
Universal Pictures
28.02.2018 au cinéma

« Lady Bird » : Récit enchanteur de l’adolescence
4.0Note Finale