Chloé, une jeune femme fragile qui souffre de maux de ventre chroniques, tombe amoureuse de son psychothérapeute, Paul. Quelques mois plus tard, ils s’installent ensemble, mais elle découvre que son amant lui a caché une partie de son identité.

Présenté au dernier Festival de Cannes, ce thriller érotico-psychanalytique aux accents hitchcockiens, est un film à la fois virtuose, sulfureux, glaçant et profondément troublant qui a partagé la critique. Evoquant le thème de la gémellité et du double maléfique, le film qui lorgne du côté de l’horrifique et du fantastique, mise sur une construction complexe où l’on navigue sans cesse entre rêve et réalité et une mise en scène sophistiquée. On retrouve Marine Vatch révélée par François Ozon dans Jeune et jolie. Pour interpréter le rôle de Chloé, le réalisateur lui a coupé les cheveux et fabriqué un look androgyne.

Du sexe, un brin de perversité et un soupçon de gore sont au menu du nouveau long-métrage de François Ozon qui, après Frantz , change complètement de registre, mais nous manipule et convainc toujours autant.

L’amant double

Un film de François Ozon

Avec Marine Vatch, Jérémie Régnier, Jacquline Bisset

Distributeur : filmcoopi

L'amant double : virtuose, sulfureux, glaçant !
4.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.