Le Chant De La Mer

Tomm Moore impose son style dans le monde de l’animation, une alternative réjouissante au duo Ghibli-Pixar.


Dans le monde actuel de l’animation, où les gros produits de l’industrie hollywoodienne, élaborés pour plaire aux petits comme aux grands, rivalisent avec les productions japonaises destinés aux plus adultes et au plus exigeants, « Le Chant De La Mer » se positionne comme une sorte d’outsider. Ce deuxième « dessin animé » du créateur de «Brendan Et Le Secret De Kells » impose sa personnalité et son identité car son auteur puise à nouveau dans la mythologie européenne pour mettre en scène une fable d’inspiration celtique très originale.

Suite à la disparition de leur mère, la fille et le fils d’un gardien de phare de la côte irlandaise, désemparé face à la tâche éducative qui le surprend soudainement, vont aller vivre chez leur grand-mère en ville. La plus jeune va se découvrir des pouvoirs surprenants. Muette, elle apprend qu’elle est capable par contre de communiquer avec les esprits de la nature et qu’elle peut même se métamorphoser en phoque. Dans le folklore des Shetlands, elle est ce que l’on appelle une « selkie ».

Le film joue donc pleinement la carte de la féerie et de la poésie, suffisamment en tout cas pour peut-être réussir à tenir les spectateurs les plus jeunes en haleine malgré un récit et des concepts complexes. Le film se situe tout de même assez loin des schémas manichéens des habituelles œuvres destinées aux enfants. Ce dessin animé leur demandera donc plus de réflexion et peut-être d’accompagnement qu’un autre, mais il serait dommage de les priver d’autant de magie. Cette sortie en DVD et BluRay est donc une très bonne occasion pour les plus jeunes et leurs parents de découvrir une œuvre plus mature que ce qu’on leur propose généralement.

Le Chant De La Mer
De Tomm Moore
Avec les voix de Patrick Béthune, Nolween Leroy
Praesens Films