Cette comédie met en scène deux hommes au caractère opposé, forcés à se supporter l’espace d’une journée. Le scénario est bien trouvé, mais le film n’est pas aussi drôle que prévu.


Sofiane et Alex sont deux petits malins, ils travaillent à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaule, à Paris et profitent de leur carte d’accréditation d’employé pour se faire de l’argent facile et bénéficier de menus avantages.

Un matin, Sofiane remarque une affichette collée sur l’une des portes automatiques de l’aéroport. Un certain Michel Barré est à la recherche d’un ours en peluche perdu par sa fille malade.

La récompense est conséquente et le jeune banlieusard flaire tout de suite le bon plan. Il contacte le père de famille et lui annonce avoir retrouvé le fameux «Doudou». Il ne sait pas encore qu’il vient de commettre une énorme erreur, car Michel est une personne qui n’abandonne jamais. Les deux hommes vont devoir faire équipe pour le meilleur et pour le pire…

Amusante au premier abord, cette comédie française ne tient pas toutes ses promesses. Le scénario laissait entrevoir une histoire drôle et captivante, malheureusement le spectateur reste sur sa faim.

Le premier long-métrage des réalisateurs Philippe Mechelen & Julien Hervé commence assez bien, mais sombre rapidement dans la bouffonnerie et l’histoire prend une tournure inattendue. Les deux hommes sont connus du grand public.
Scénaristes et créateurs des «Tuche», on leur doit aussi les dialogues de quelques émissions TV comme «les Guignols» et «Burger Quiz».

Parents de jeunes enfants, les deux metteurs en scènes savent ce que représente la perte d’un «Doudou» pour un petit. Les cinéastes souhaitaient évoquer un sujet profond, celui de la famille. On se transmet une peluche comme un héritage en faisant abstraction de l’âge du bénéficiaire. Chacun apporte son histoire personnelle à l’objet.

Kad Merad («Les Chti’s», «Monsieur Papa», «Marseille») est fidèle à lui-même, l’acteur franco-algérien est le meilleur protagoniste du film. Son compère, Malik Bentalah est lui aussi très convainquant. Malheureusement, ce n’est pas le cas des personnages secondaires qui ne sont pas aussi drôles qu’on le voudrait.

Coup de cœur du Festival de l’Alpe d’Huez, «Le Doudou» est un film populaire qui cible un large public. On en veut pour preuve la simplicité des dialogues et des gags répétitifs.

Le Doudou
FR   –   2018   –   Comedy
Réalisateur: Julien Hervé, Philippe Mechelen
Acteur: Kad Merad, Avant Strangel, Ludovic Berthillot, Avant Strangel, Enya Baroux
Pathé Films
20.06.2018 au cinéma

"Le Doudou" : Course contre la montre !
2.5Note Finale