Le Voyage d’Arlo

Deuxième Pixar de l’année, il place la barre très haut en termes de qualité visuelle.


Après l’excellent « Vice-Versa« , Pixar revient en cette fin d’année avec un nouveau projet animé. Il nous présente un monde où la météorite responsable de l’extinction des dinosaures rate finalement la Terre. Des milliers d’années plus tard, ces derniers sont donc toujours vivants et ont évolué. Nous allons suivre Arlo, petit dinosaure peureux qui, suite à une tragédie familiale, va devoir partir en expédition pour retrouver son foyer. Il rencontrera de nombreux personnages, tous plus atypiques les uns que les autres. Y compris un petit humain sauvage.

Le Voyage d’Arlo

Première chose qui saute immédiatement aux yeux : c’est absolument magnifique. Le rendu visuel est magistral et un palier a été franchi en terme d’animation. L’eau est plus vraie que nature et on reste simplement bouche bée devant des décors somptueux et magiques. Dommage pourtant de ne pas avoir plus inclus « notre » civilisation. De par la survie des dinosaures, on aurait pu imaginer plus de mélanges humains-dinosaures : le personnage secondaire de l’enfant n’y suffit pas. Muet et sauvage, il tranche avec Arlo, petit dinosaure doté de paroles, mais le duo saura tout de même nous faire rire de bon cœur. Les autres rencontres sont disséminées durant l’aventure et certaines sont de petites perles (le tricératops fou et ses amis les animaux est un régal).

Le Voyage d’Arlo

Concernant le scénario, on pourra regretter un schéma très classique pour un Disney/Pixar. Un petit être perd un de ses proches et devra se surpasser afin de grandir. Certains twists sentent le réchauffé si l’on ne connaît ne serait-ce qu’un peu les codes du genre. Pourtant, à l’opposé des précédentes réalisations du studio, l’inversion des rôles (dinosaure intelligent contre humain primitif non doué de parole) est vraiment intéressante et amène de nouvelles questions. On ne boudera pas son plaisir devant un humour décomplexé et, un visuel incroyable qui font de ce film une incontournable sortie familiale de noël.

« Le Voyage d’Arlo » n’est pas le meilleur film du studio, mais pour un premier long-métrage, Peter Sohn fait mieux que se défendre et laisse la voie ouverte à la prochaine génération de Pixar.


LE VOYAGE D’ARLO (The Good Dinosaur) – Trailer HD par TheDailyMovies

Le Voyage d’Arlo

Le Voyage d’Arlo
De Peter Sohn
Avec les voix (VO) de Raymond Ochoa, Peter Sohn, Frances McDormand
Disney/Pixar
Sortie le 25/11