Les « dames » que nous présentent Stéphanie Chuat et Véronique Reymond sont avant tout des femmes ordinaires qui pourraient être nos grand-mères, mères ou voisines. Les réalisatrices nous dévoilent l’univers de ces femmes, divorcées ou veuves, qui se retrouvent seules à l’âge de la retraite. Cinq portraits croisés à travers la Suisse Romande de retraitées très différentes, qui se débrouillent comme elles peuvent pour combler leur solitude et espèrent encore toutes trouver le grand amour. 


Avec « Les Dames », le duo de réalisatrices Stéphanie Chuat et Véronique Reymond dresse le portrait de cinq séniors pimpantes au parcours de vie très différent : professeure de flûte et veuve d’un pasteur, ex-femme au foyer terrifiée par la solitude comme par les hauteurs, physiothérapeuthe chasseuse de sanglier et photographe à ses heures, ou encore une ancienne journaliste et randonneuse invétérée… Carmen, Odile, Marion, Noëlle et Pierette ont des personnalités diamétralement opposées. Elles ont cependant en commun d’affronter la solitude du mieux qu’elles le peuvent, et surtout, de trouver le grand amour, ou du moins pour les plus pragmatiques d’entre elles, un “compagnon” avec qui partager leurs journées.. et plus si affinités

« Les Dames » a le mérite de nous laisser pénétrer dans l’intimité de femmes âgées, sans aucun voyeurisme, avec humour et sensibilité. Les (vieilles) dames ne sont que trop peu représentées au cinéma, ce documentaire nous montre qu’elles constituent pourtant de formidables protagonistes, avec l’énergie de jeunes filles.

Les Dames
CH – 2018 – 81 Min. – Documentaire
Réalisateur: Véronique Reymond
Willy Lugeon

“Les Dames” : l’amour à l’âge de la retraite
4.0Note Finale