« Driften » de Karim Patwa

Ce festival s’étale sur tous les mercredis du mois de novembre (du 4 au 25). Les films sont projetés en V.O (allemand) sous-titrées en français, et les projections sont suivies de rencontres avec des acteurs, réalisateurs ou producteurs des films présentés.


La programmation 2015 ne comporte que des films primés (diverses catégories du prix du cinéma suisse, prix du festival de Soleure, prix Max Ophüls de Sarrebruck..) et provenant du cinéma helvétique. Au total sont programmés quatre long-métrages, dont deux documentaires, plus un court-métrage animé. Le 4 novembre débutera avec « Driften », de Karim Patwa, avec en première partie le film d’animation « Erlkönig » de Georges Schwizgebel (meilleur prix du film d’animation au festival Fantoche de 2015). Puis le 11 novembre « Electroboy » de Marcel Gisler, le 18 novembre « The Circle » de Stefan Haupt et le 25 novembre une co-production franco-suisse, avec « L’Apiculteur » de Mano Khalil.

« Electroboy » et « L’Apiculteur » (« Der Imker » dans la langue de Goethe) sont des documentaires. Le premier suit le parcours d’un jeune homme suisse, Florian Burkhardt, qui décide de partir à la conquête d’Hollywood et y parvient, allant de succès en succès, de top-model courtisé par Gucci et Prada à organisateur de soirées à sensation, mais finit par se retrouver confronté à lui-même, dans une immense crise de panique, et doit faire demi-tour. Le second montre l’exil en Suisse d’un vieil apiculteur à qui la guerre turco-kurde a tout pris – sa famille, son pays et ses colonies d’abeille – mais qui tente de continuer à vivre dignement de sa passion, en gardant l’espoir et l’amour des hommes. « Driften » est une fiction, l’histoire d’un pilote de courses automobiles illégales, qui, à sa sortie de prison, veut recommencer une nouvelle vie, mais tombe amoureux d’une enseignante d’anglais plus âgée.

Der Kreis (Le Cercle)

« The Circle » (« Der Kreis ») se déroule à Zürich en 1956 et raconte l’histoire d’amour de deux hommes au sein de la seule organisation gay qui survivra à la période nazie. « Le Roi des Aulnes », seul film d’animation, est inspiré du poème de Goethe, sur des musiques de Schubert et Liszt. Sont annoncés dans les invités pour les rencontres qui suivront les projections : Sabine Timoteo, actrice de « Driften », et l’ensemble des réalisateurs des films projetés lors du festival des mercredis du cinéma : Karim Patwa, Georges Schwizgebel, Marc Gisler, Stefan Haupt et Mano Khalil.

Les mercredis du cinéma
Plan-les-Ouates
Du 4/11 au 25/11

Pour plus d’infos: Les Mercredis du cinéma