Un exorcisme troublant dégénère rapidement et coûte la vie d’une jeune femme. Des mois plus tard, Megan Reed, travaillant de nuit à la morgue, reçoit la livraison d’un cadavre défiguré. Enfermée et seule dans les couloirs du sous-sol, Megan fait peu à peu l’expérience de visions horribles et se met à soupçonner le corps, qui pourrait bien être possédé par une force démoniaque et impitoyable.a


Malgré le titre de la version française, il faut savoir que l’exorcisme dont il est question ne se déroule que durant l’intro. Et pas de doute sur le fait que la victime, la fameuse Hannah Grace, soit possédée, puisqu’elle arrive à faire valdinguer des prêtres à tout-va par la pensée. Ou alors elle possède le pouvoir de la Force, si c’est le cas, on tient là un surprenant spin-off de la franchise Star Wars.

Le reste du long métrage se déroule principalement de nuit dans une morgue, lorsqu’une nouvelle recrue, Megan, ex-policière sortant à peu près de dépression, réceptionne le cadavre de Hannah.

Après la scène d’exorcisme, les événements étranges s’enchaînent à peine le corps de Hannah débarqué à la morgue. Autant dire qu’il ne faut pas s’attendre à trop de suspense et de mystère. Toutes les cartes sont dévoilées d’entrée de jeu.

Le cadavre a en effet le mérite d’être très mobile et actif, chose rare pour un macchabée, vous en conviendrez. Il s’amuse donc à mettre les nerfs de Megan constamment à l’épreuve. Mais comme se contenter de faire peur, à la longue, c’est lassant, la dépouille de Hannah commet également un meurtre ou deux dans l’intervalle, afin de varier les plaisirs.

Un programme à première vue alléchant pour les amateurs de films du genre, malheureusement cette succession de passages « effrayants » devient vite ennuyeux, et ces scènes perdent peu à peu leur efficacité.

Notons au passage que le personnage de Megan, très bien interprétée par Shay Mitchell (« Pretty Little Liars »), apporte une petite touche psychologique au film, les évènements actuels apparaissent comme une rédemption de son inaction face à un assaillant à l’époque où elle était flic, qui causa la mort d’un collègue.

Dans le même style de films, car non, ce n’est pas le seul dont l’élément principal est le cadavre d’une femme, je vous recommanderai plutôt « The Jane Doe Identity » ou encore « The Corpse of Anna Fritz ».

Du côté des suppléments proposés par le Blu-ray, nous avons droit à des choses pas bien utiles comme une scène de dialogue coupée et un faux journal vidéo de Megan, ayant sans doute servi d’outil promotionnel, mais aussi des bonus plus intéressants avec une explication détaillée des effets pratiques nécessaires pour transformer l’actrice Kirby Johnson en cadavre d’Hannah, ou encore une présentation des acteurs et leurs personnages. On y apprend notamment que Kirby Johnson arrive à se déboîter toute seule les épaules, pratique pour jouer le rôle d’une possédée trémoussant son corps dans tous les sens.

L’Exorcisme de Hannah Grace
(The Possession of Hannah Grace)
USA – 2018 – Horror
Réalisateur: Diederik Van Rooijen
Acteur: Stana Katic, Shay Mitchell, Grey Damon, Kirby Johnson, Louis Herthum, J.P. Valenti, James A. Watson Jr., Lexie Roth, Jacob Ming-Trent, Gijs Scholten van Aschat
SonyPictures

"L'Exorcisme de Hannah Grace" - Hannah et le Diable
Film
Suppléments du disque
2.5Note Finale