« L’inconnu du Lac », c’est d’abord une sensation cannoise, puis une polémique (« Mon Dieu, des pénis dans les salles grand public ! ») et enfin une consécration par la presse (meilleur film 2013 des Cahiers…). Mais pour nous, c’est surtout un « Tout ça pour ça ? ». Car oui, l’histoire est bien ficelée. Oui, la mise en scène est originale. Oui, les acteurs sont bons et à l’aise. Et Oui, les décors sont magnifiquement utilisés. Mais malgré tout, « L’inconnu du Lac » reste un exercice de style. La magie opère efficacement du début à la fin, mais s’évapore aussitôt les lumières rallumées, ne laissant aucune sensation et un désagréable sentiment de vide. Car pour la dramaturgie et l’empathie, on repassera. Voici donc un film mystérieux, dans tout les sens du terme, où des hommes nus font la brasse dans l’eau pendant que le film, lui, fait aussi la brasse, mais dans le vent.

L’inconnu du lac

L’inconnu du lac
D’Alain Guiraudie
Avec Pierre Deladonchamps, Christophe Paou…
Impuls

A propos de l'auteur

Articles similaires