Médecin de campagne

Ce film nous fait vivre au quotidien un métier qui a su évoluer avec ses avantages, mais aussi ses inconvénients.


Ce long-métrage, qui est aussi une sorte de documentaire, se déroule dans les coins les plus reculés des départements de l’Eure et de l’île de France. Nous faisons la connaissance de Jean-Pierre Werner, un médecin de campagne, fier de son métier qui exerce seul depuis longtemps dans la région. Il a un cabinet mais se déplace régulièrement en voiture pour soigner ses patients sur la route. Au début de sa carrière, il y a plus d’une vingtaine d’années, on comptait seulement deux médecins itinérants dans la région de Haute-Normandie, maintenant il est le dernier.

Malade à son tour, Jean-Pierre voit débarquer Nathalie, une femme médecin de caractère, nouvelle dans le métier, venue de l’hôpital pour l’aider puis le remplacer. N’acceptant pas d’abandonner ses patients qui sont aussi ses amis, il va faire tout son possible pour décourager sa nouvelle collègue. Arrivera-t-elle, malgré tout à s’adapter à ce nouvel environnement si particulier et remplacer ce médecin de confiance et d’expérience lorsqu’il prendra sa retraite ?

Médecin de campagne

A une époque où les séries hospitalières ont la cote, ce film campagnard nous ramène aux bases beaucoup plus simples du métier de médecin, qui consiste bien sûr à soigner les gens tous les jours de la semaine, nuit comprises mais aussi être à leur chevet, les écouter, les réconforter et les rassurer.

Cette réalisation part d’une bonne intention mais n’arrive pas à captiver le spectateur. L’humour est plat et le film ne comporte pas de vraie intrigue nécessaire au bon déroulement de l’histoire. On tourne en rond pendant presque deux heures, passant d’une salle d’attente de clinique à une ferme familiale, de blessures bénignes à des complications graves, et de champs boueux à des hôpitaux de banlieue.

Médecin de campagne

Très documenté sur les traitements médicaux et parfois dérangeant par ses images détaillées, le scénario, qui n’est ni plus ni moins une critique de la médecine moderne, déçoit par son manque de profondeur en ce qui concerne le vécu des protagonistes, on ne sait pas vraiment d’où ils viennent ni où ils vont. Le film est malgré tout porté par l’excellente prestation de François Cluzet et Marianne Denicourt, qui ont su se mettre parfaitement dans la peau de leurs personnages respectifs.

Après le sympathique « Hippocrate » (2014), Thomas Lilti revient avec une nouvelle production traitant le thème de la santé. Ce nouvel opus est de facture correcte, mais l’on ressent un certain malaise en sortant du cinéma. Comme une impression désagréable d’avoir passé un trop long moment dans la salle d’attente de son généraliste.

Médecin de campagneMédecin de campagne
De Thomas Lilti
Avec François Cluzet, Marianne Denicourt, Isabelle Sadoyan, Félix Moati, Christophe Odent, Patrick Descamps, Guy Faucher, Margaux Fabre, Yohann Goetzmann.
Filmcoopi
Sortie le 23/03

« Médecin de campagne » : portrait d’une vocation
3.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires