Né à Mulhouse le 10 juin 1984, Michaël Gregorio est un humoriste, imitateur, chanteur et comédien de grand talent.

Après trois spectacles, il décide de faire un spécial anniversaire, avec une compilation de ses meilleurs moments, mais aussi de nouvelles voix, des inédits et des surprises. L’enregistrement de ce spectacle a eu lieu le 16 décembre 2016 à Bercy, à l’AccorHotels Arena.
Il introduit son spectacle par un montage vidéo avec une interview qui aurait eu lieu en 2064 entre Drucker (qui est le même qu’aujourd’hui) et lui-même vieilli pour avoir l’apparence d’un papy de 80 ans. La présidence française serait assurée par Kev Adams (un humoriste très en vogue dans les années 2010)  et le spectacle est lancé avec la première imitation de « J’ai 10 ans » d’Alain Souchon, suivi d’ »Amsterdam » de Jacques Brel, filmé avec un décor noir-blanc.
En imitant Jacques Brel, il se lance dans le répertoire de Stromae avec « Papaoutai » en précisant qu’il s’agit de 2 belges !
Il aime imiter la voix et les attitudes d’un chanteur en lui attribuant des chansons décalées d’un autre chanteur, tel qu’un Aznavour chantant du Maître Gims qui va à son tour interpréter un air de « La Bohême » ou un Vincent Delerm chantant du Prince avec un énorme accent bien français. Et pour rétablir le tout, Michaël Gregorio va interpréter avec brio un succès de Prince. 
Il est difficile d’imaginer une imitation de Cabrel par Shakira, avec la gestuelle bien sensuelle de cette dernière, mais cela relève du grand art de l’humour.
La surprise est de taille lorsqu’un Pascal Obispo débarque sur scène déguisé en Reine des Neiges et qu’il se met à chanter la chanson bientôt universelle de ce film.
Quelques invités surprise débarquent ainsi tout au long du spectacle et avec lesquels il chante leurs chansons tout en les ayant adaptées à sa sauce avec beaucoup d’humour.
On aura même droit à une séance de skype avec un très grand humoriste français qui fera rire la salle aux éclats.
Les talents de chanteur de Michaël sont sans limite et l’on s’en rend bien compte lors de son interprétation de l’Ave Maria.
Ses talents de multiinstrumentiste nous sont dévoilés lorsqu’on le voit au piano, à la guitare puis à la batterie. Il exécute d’ailleurs une battle avec son guitariste et son batteur.
Le spectacle est aussi largement interactif puisqu’il met en place des karaokés géants avec des chansons qu’il a adaptées et que le public a semblé énormément apprécier.
On l’écoute avec une réelle admiration imiter Village People, Elvis, Polnareff, Queen, Johnny et tellement d’autres encore.
Lorsqu’arrive la fin du spectacle après deux heures que l’on a à peine vu passer, il trouve encore moyen d’époustoufler la salle avec une mise en scène acrobatique.
Un spectacle sans fausses notes, où l’humour côtoie la musique et où le charisme de l’artiste ne fait jamais défaut.

Bonus : Making Of « Comment j’ai eu 10 ans »

  • De Michaël Gregorio, Arnaud Lemort, Laurent Ruquier
  • Avec Michaël Gregorio
  • Produit par Ruq Productions
  • Universal
Michaël Gregorio – J’ai 10 ans
5.0Note Finale