Mise à l’épreuve 2 (Ride Along 2)

Ce « buddy movie » reprend la formule du premier en envoyant enquêter sur un trafic illicite en Floride un policier aigri et son beau-frère frimeur excentrique.


Le buddy movie (film de copains) est un genre cinématographique bien balisé qui consiste à placer dans l’intrigue principale d’un film deux personnages de caractère et de comportement opposés, qui doivent travailler ensemble malgré leurs différences et qui généralement deviennent finalement meilleurs potes. Une spécialité américaine que l’on retrouve souvent dans les blockbusters, les plus connus étant « L’Arme fatale», « 48 Heures », « Bad Boys » ou encore « Men in Black ».

Dans le cas présent nous avons droit à un duo de choc. James Payton (Ice Cube) doit supporter au quotidien son futur beau-frère (Ben Barber) gaffeur patenté. Alors que Ben est occupé à l’organisation de son mariage, James est prié d’aller mener une enquête policière à Miami. Apprenant la nouvelle et motivé à l’idée d’aller fêter son enterrement de vie de garçon en Floride, Ben le supplie de le prendre comme coéquipier. Un tandem qui deviendra vite un trio avec l’arrivée d’un nouveau clown dans l’arène…

Mise à l’épreuve 2 (Ride Along 2)

Mise à l’épreuve 2 (Ride Along 2)

Comme le dit si bien le dicton, deux c’est assez, trois c’est trop ! Ce film comique commence assez bien avec les deux mêmes personnages découverts dans le premier épisode. Le suspense est aussi au rendez-vous malgré une accumulation de gags moyens qui masquent légèrement la trame de l’histoire. Malheureusement, un troisième personnage se greffe au tandem et pas n’importe lequel.

Ken Jeong joue le rôle d’un hacker ayant dérobé des fonds à un dangereux malfaiteur. Déjà connu pour ses prestations hystériques dans les « Very Bad Trip », l’acteur déjanté énerve d’entrée avec ses mimiques et son humour pesant. Avec ces deux énergumènes complètement idiots, le film perd tout son sens, les plaisanteries deviennent insupportables et on attend avec impatience le dénouement de ce film d’action transformé en parodie balourde calibrée pour le public américain. Le seul point positif reste les choix musicaux, avec une B.O. de très bonne qualité, dont les morceaux excessivement bien choisis remontent le niveau de ce qui pourrait être considéré comme un navet.

A noter que le premier opus de « Mise à l’épreuve » (« Ride Along » en VO) a été très lucratif : le film a rapporté 156 millions de dollars dans le monde alors qu’il n’en a coûté que 25. L’idée d’une suite a été émise lors du tournage de ce premier volet et a été confirmé avec ce gros succès au box-office. Malgré la médiocre qualité de ce deuxième opus, gageons qu’un nouveau bon score mettra un troisième volet sur les rails.

Mise à l’épreuve 2 (Ride Along 2)

Mise à l’épreuve 2
De Tim Story
Avec Ice Cube, Kevin Hart, Tika Sumpter, Benjamin Bratt, Olivia Munn, Ken Jeong, Bruce McGill
Universal Pictures
Sortie le 30/03

« Mise à l’épreuve 2 » : ça passe toujours pas
1.5Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires