Miss Hokusai

Adapté du manga « sarusuberi », le film de Keiichi Hara se penche sur le mythique peintre japonais Hokusai (dont vous aurez certainement déjà pu admirer la célèbre « Grande Vague de Kanagawa ») et sa fille O-Ei, également peintre.


Sans réel fil rouge narratif, le film nous plonge dans le foisonnement créatif de l’époque Edo, période historique japonaise (~1600-1868) porteuse d’un puissant héritage artistique. Hara y décrit la vie de O-Ei, femme peintre libre et émancipée, dont les œuvres ont été en grande partie noyées dans la frénésie créatrice de son père. Hokusai père, lui, est un homme émotionnellement et socialement désintéressé, ne vivant que pour le dessin et la peinture.

Miss Hokusai

Miss Hokusai

Bien qu’assez classique, le trait et l’animation de Keiichi Hara n’en restent pas moins précis, raffinés et subtilement éloigné des œuvres des Hokusai. Car l’intérêt du film n’est pas de rendre un hommage graphique au travail de Hokusai, ni même de relater précisément des évènements de sa vie. Ici, Keiichi Hara cherche à exprimer la liberté et le désir de création, en dressant tout d’abord le portrait d’une femme forte et hors des conventions sociales, puis en distillant çà et là des scènes envoûtées, mystiques, comme autant de points de départ de l’imagination des deux peintres. Dans « Miss Hokusai », le réel et l’illusion se mêlent et se démêlent avec passion et inventivité.

Malgré cela, le film laisse une impression générale d’inaccompli dans ce qu’il entreprend et les 90 minutes que durent le film ne suffisent pas à toucher sublime que convoite Keiichi Hara, tout au plus à l’entrevoir. Très beau et très poétique, « Miss Hokusai » ne dépasse pourtant jamais son statut de rêverie sur l’art et la vie.

Miss Hokusai

Miss Hokusai

Il n’empêche que le film reste extrêmement intéressant et donnera envie à certains de découvrir l’art d’Hokusai (et de ses contemporains) qui, rappelons-le, s’inscrit dans la longue tradition japonaise du dessin et de l’estampe dont découle le manga et l’animation. Et si c’est pour nous proposer des films comme « Miss Hokusai », espérons que cette tradition vive encore de longues années.

Miss Hokusai

Miss Hokusai
De Keiichi Hara
Avec les voix de Anne Watanabe, Yutaka Matsushige
Anime/Eurozoom
Notre avis : 7/10

"Miss Hokusai", portrait de la liberté
4.0Note Finale