« Mon nom est clitoris » est un documentaire sur les formes de la sexualité féminine sous forme de dialogues face caméra. À travers les récits se dessinent des jeunes femmes aux parcours divers, et s’esquissent les contours d’un carcan prêt à exploser : celui de la honte associée au corps féminin.


Mettre des contours sur un grand inconnu
Le documentaire utilise comme point d’ancrage l’organe du plaisir féminin et rappelle le poids du lexique et de son usage, soulignant que le clitoris est un grand absent des esprits – à la fois des manuels scolaires et des discours entre copines. Si le titre est militant, la forme du film se double d’une intimité tranquille, renforcée par la simplicité des plans, filmés en lumière naturelle dans l’espace privé des chambres de jeunes filles. Parler de son corps et de sa sexualité face caméra n’est pas chose facile, et le film évite la majorité des écueils relatifs aux questions de sexualités. On n’en regrettera que sa non-exhaustivité.

Une égalité des plaisirs
L’approche autoréflexive propose de se pencher sur les tabous, les habitudes, et les clichés liés aux sexualités féminines. Et rappelle que le traitement réservé à tout ce qui est féminin, même en France et même en 2019, a encore une grande marge de progrès à parcourir. On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même…
Un premier long-métrage documentaire, à la fois éducatif et prometteur, à voir sans hésiter dès 12 ans.

Mon nom est clitoris
BEL – 2019 – 80min
Documentaire
Réalisateur: Daphné Leblond, Lisa Billuart Monet
Agora Films
30.10.2019 au cinéma

"Mon nom est clitoris" : un premier documentaire, à la fois éducatif et prometteur
4.0Note Finale