Inspirée de faits réels, la nouvelle réalisation de Mel Gibson ne fait pas que passer des idées religieuses et morales. Elle contribue aussi à relancer le débat sur les armes à feu. Ce film très instructif et fort bien réalisé est vivement conseillé, malgré la violence des images !

Selon les principes de la douce et religieuse, Bertha Doss, mère de Desmond et Al, deux jeunes enfants élevés dans les «Blue Ridge Mountains» de l’état de Virginie «Tuer est le plus grand des pêchés». Il n’y a rien de pire aux yeux du Tout Puissant que de prendre la vie de l’une de ses créatures». Elle se base sur le sixième commandement des tables de la loi «Tu ne tueras point !» brodé et encadré sur l’un des murs de leur maison campagnarde.

Cette famille «Adventiste» a beaucoup souffert de la guerre. Thomas, le père est parti se battre en Europe durant la Première Guerre mondiale. Le caporal a vu tous ses amis souffrir et se faire massacrer les uns après les autres. Seul survivant de son village, il se recueille, chaque jour sur les tombes de ses camarades d’enfance. Lorsqu’il découvre que ses deux garçons se sont à leur tour engagés dans l’armée américaine, il essaie de s’opposer à cette décision, en vain.

Desmond, l’un de ses fils, le héros de l’histoire arrive à «Fort Jackson» où il est mal accueilli par ses futurs camarades d’infanterie. Cet objecteur de conscience a fait une demande spéciale pour rejoindre son bataillon à la seule condition qu’on accepte ses différences. Ceci n’est pas du goût de ses supérieurs qui le prennent en grippe et cherchent, par tous les moyens, à se débarrasser de lui…

Ce film traite des «objecteurs de conscience», ces personnes qui refusent de suivre des règlements militaires, porter l’uniforme, saluer le drapeau et se servir des armes. Le cas de Desmond est particulier car le jeune Adventiste s’est lui-même porté volontaire. Il se décrit comme un «objecteur coopérant». Son but unique est de devenir infirmier et ainsi sauver des vies. 

Tu ne tueras point

Tiré d’une histoire vraie, ce film raconte les aventures exceptionnelles du soldat Desmond Doss. Ce jeune Américain non-armé a sauvé la vie de 75 personnes gravement blessées à Hacksaw Ridge (Bataille d’Okinawa), en mai 1945. Il fût le premier objecteur de conscience à obtenir la Médaille d’honneur, la plus haute distinction militaire aux États-Unis pour son courage sur le champ de bataille. Ce héros resta toujours modeste quant à ses actes et les attribua à Dieu. Desmond Doss, star de son régiment termina sa vie aux côtés de sa femme Dorothy. Il s’est éteint, dans sa 87ème année, en mars 2006. 

Mel Gibson signe son grand retour derrière la caméra avec «Tu ne tueras point», dix ans après «Apocalypto». Comme pour ses précédentes réalisations, le metteur en scène américain a privilégié les effets spéciaux physiques pour reconstituer l’horreur de la Seconde Guerre mondiale. Des techniques innovantes ont ainsi été mises au point spécifiquement pour le tournage de «Tu ne tueras point». Ces nouveautés ont permis aux acteurs de s’approcher à moins d’un mètre des explosifs et au réalisateur de tourner des images stupéfiantes de réalisme. 

Quatorze ans se sont écoulés entre l’idée de tourner «Tu ne tueras point» et la production effective du film.Le coproducteur Bill Mechanic tenait absolument à ce que Mel Gibson réalise le film. Pour ce faire, il a dû lui envoyer le scénario à trois reprises, en 2002, 2010 et 2014 avant qu’il soit finalement accepté.

Quelques bons acteurs Hollywoodiens sont au casting de cette super-production ainsi que des anciens GI’s. Vince Vaughn est la star la plus connue. Ce comique de 47 ans a joué dans de nombreux films à succès tels que: «Serial Noceurs»«Starsky et Hutch»«Jurassic Park» et «Thérapie de couples». Il est le Sergent Howell dans ce métrage. Un gradé «gueulard» mais fort sympathique. Le rôle principal est tenu par Andrew Garfield, la tête d’affiche de «The Amazing Spider-Man». Ce jeune acteur né en 1983, d’une mère anglaise et d’un père américain a été récompensé par le «MEN Theatre Award» pour sa performance dans la pièce KES. Sa notoriété lui a valu d’apparaître dans plusieurs séries télévisées comme par exemple «Docteur Who». Par la suite, il a obtenu son premier rôle d’importance dans «Lions et agneaux», réalisé par Robert Redford, avec Tom Cruise et Meryl Streep en tête d’affiche. Très authentique dans ce nouveau long-métrage, il représente parfaitement le non-violent Desmond Doss. Malgré un sourire narquois qui le rend parfois un peu naïf. 

À ses côtés nous avons Hugo Weaving («Seigneur des annaux» et «Matrix») ainsi que Teresa Palmer présente dans «Point Break».Tous deux sont assez crédibles dans la peau de leurs personnages. Le premier joue un père meurtri et alcoolique quant à la seconde elle incarne la fiancée et future femme du fameux soldat. Le fils du réalisateur, Milo Gibson est aussi de la partie, c’est son tout premier rôle au cinéma.

Présenté à la Mostra de Venise, «Tu ne tueras point» a été ovationné durant dix minutes. Ce film puissant a logiquement été récompensé dans de nombreux festivals à travers le monde. Il a remporté 2 Oscars à Hollywood (meilleur son et meilleur montage) et a été nominé quatre fois aux Academy Awards 2017. Vainqueur du Prix «Repentant» aux Razzie Awards, cette production était aussi présente aux BAFTA Awards londoniens la même année, ses résultats sur place sont quasi identiques (4 x nominé et prix du meilleur montage). Mais ce n’est pas tout, car le film a été encore nominé cinq fois à Los Angeles (Screen Actors Guild Awards 2017, Golden Globes 2017 et Producers Guild of America Awards 2017). Des victoires amplement mérités qui confirment non seulement la qualité du film, mais qui encouragent aussi l’idée que la non-violence est la meilleure des voies à suivre pour résoudre les conflits.

Ce Blu-Ray du distributeur Metropolitan Film & Vidéo, contient en complément, des bandes-annonces de films, un message de Mel Gibson, les scènes coupées ainsi qu’un lien internet.

 

  • Réalisateur: Mel Gibson
  • Genre: Drame / Film de guerre.
  • Avec: Andrew Garfield (Desmond T. Doss), Vince Vaughn (Le sergent Howell), Teresa Palmer (Dorothy Schutte), Sam Worthington (Le capitaine Glover)
  • Production: Cross Creek Pictures, Pandemonium, Permut Presentations, Lionsgate, Summit Entertainment.
  • Distribution: Metropolitan FilmExport.
Tu ne tueras point : des armes aux larmes !
4.0Note Finale