Passionnés par les bolides de luxe, un groupe de jeunes voleurs se retrouve au centre d’un règlement de comptes entre mafieux. Original et fort bien réalisé, ce film met surtout l’accent sur le charme des véhicules et celui des protagonistes. 

La région de Marseille est le cadre idéal pour les courses-poursuites et les films d’action. On y trouve des grands boulevards, des zones industrielles, un vieux port animé, des tracés escarpés en pleine nature et des autoroutes à plusieurs voies. Il n’est donc pas étonnant que le réalisateur colombien, Antonio Negret ait posé sa caméra sur la Canebière. 

«Overdrive» c‘est une sorte de remake de «Taxi», la série de films à succès de Luc Besson à la différence près que les héros sont des brigands et non des policiers.

Andrew et Garett Foster sont passionnés par les véhicules à moteur. Ils en parlent toute la journée. Mécaniciens de formation et pilotes d’exception, ils vivent leur passion en dérobant des voitures de luxe pour leur compte personnel ou celui de collectionneurs privés. Leur dernière proie est une «Bugatti type 57 Atlantic de 1937». Cette merveille, qui n’existe qu’en deux exemplaires, a été achetée aux enchères à Monaco par un puissant homme d’affaires marseillais. Ce mafieux, lui aussi amoureux des belles carrosseries a payé la somme astronomique de 41 millions d’euros pour s’approprier cette merveille.
Fou de rage de s’être fait dérober sa dernière acquisition, il met tout en œuvre pour retrouver le prestigieux véhicule et les commanditaires du vol. Sa stratégie est de se faire passer pour un acheteur potentiel pour attirer le ou les receleurs. 


Pris en flagrant délit, nos deux héros sont sur le point d’être exécutés, mais un projet ambitieux les sauve de justesse. Ils proposent à Jacomo Morier de lui fournir un modèle unique manquant à sa collection. La célèbre «Ferrari 250 GTO». Celle-ci appartient dans le film à Max Klemp un Allemand richissime, lui aussi chef mafieux et ennemi juré de Jacomo Accompagnés de leurs copines respectives, les deux apollons vont élaborer un nouveau plan machiavélique pour arriver à leurs fins.

La «Ferrari 250 GTO numéro de châssis 3851GT» star de la vente aux enchères Bonham’s à Pebble Beach en Californie est la voiture la plus chère au monde. Elle s’est vendue contre la modique somme de 38 millions de dollars le 14 août 2014 c’est le 19ème véhicule à être sorti des ateliers de Maranello, le 11 septembre 1962. S’il a connu plusieurs propriétaires dont le pilote français Jo Schlesser, à qui elle a été livrée neuve, ce bijou routier est resté dans la même famille italienne depuis 1965 jusqu’à cette vente.

D’autres voitures d’exception sont présentées dans le film. On y trouve la Ferrari 290 MM de Juan Manuel Fangio, qui a participé à la course de «Mille Miglia» en 1956, une Aston Martin 69, une BMW 327, La Mustang 1966 et la Jaguar type E.

«Overdrive» est produit par Pierre Morel, le réalisateur de «Taken», l’histoire a été imaginée par les scénaristes de «2 Fast 2 Furious». Michael Brandt et Derek Haas ont été inspirés par les paysages sublimes du sud de la France. Lorsque le projet en était à ses débuts en 2011, les deux acteurs principaux du film étaient Matthew Goode et Alex Pettyfer puis Karl Urban et Ben Barnes, qui ont tous les quatre quitté le navire.

Au casting, nous trouvons finalement Freddie Thorp et Scott Eastwood dans les rôles principaux. Les deux jeunes hommes sont crédibles et talentueux. Par leurs caractères opposés, ils donnent à cette réalisation une saveur supplémentaire. Garett est spontané et immature quant à Andrew, le grand frère, il est posé et sérieux. C’est lui qui planifie les vols.

Scott Eastwood, est le fils de l’acteur et réalisateur Clint Eastwood. Le jeune homme apparaît dans l«Mémoires de nos pères» et se produit par la suite dans d’autres films du célèbre réalisateur américain tels que «Gran Torino» et «Invictus». Des petits rôles qui lui ont permis de faire son entrée à Hollywood. En 2015, il incarne le rôle masculin dans «Chemins croisés» où il donne la réplique à Britt Robertson. Il décroche par la suite le rôle du Sergent Miles dans «Fury» puis celui du lieutenant Edwards dans «Suicide Squad». L’année suivante, il apparaît dans «Snowden» d’Oliver Stone et dans le film de gangsters «Live by Night» de Ben Affleck.

Freddie Thorp en est lui à ses débuts. «Overdrive» est son tout premier rôle. Il est entouré de deux charmantes actrices. La Cubaine, Ana de Armas (Stéphanie) et la française, Gaia Weiss (Devin), sont très attirantes et accompagnent parfaitement les deux acteurs dans leurs aventures. Elles ont toutes deux joué dans de nombreux films reconnus.

«Overdrive» étant un film où il est question de voitures de collection, il aurait été impossible, car bien trop cher, de louer ou acheter ces véhicules pour les besoins du tournage. Les producteurs ont donc choisi de répliquer ces voitures. Mis à part, le bruit des moteurs, bien mis en avant dans le film, la bande-son est elle-aussi de qualité.

Même si vous n’êtes pas un fan inconditionnel de berlines de luxe ou de courses-poursuites, ce nouveau long-métrage saura vous donner de l’adrénaline. 

Ce Blu-Ray ne contient malheureusement aucun bonus, mis à part les traditionnelles bandes-annonces.

  • Réalisateur: Antonio Negret
  • Avec: Scott Eastwood (Andrew Foster), Freddie Thorp (Garett Foster), Ana de Armas (Stéphanie)
  • Production: Overdrive Productions, Kinology, TF1 Films Production, Nexus Factory, Umedia, Brandt/Hass Productions, Sentient Pictures & Impulse film.
Overdrive : des beaux chassis...
4.0Note Finale