21.6 C
Munich
dimanche, mai 26, 2024
- Publicité -

Pam & Tommy : Sulfureux, drôle… et malaisant

On en avait parlé car la nouvelle avait fait grand bruit. Un biopic sur deux stars qui défrayèrent la chronique avec une vidéo volée de leurs ébats intimes alors qu’internet et le “World Wide Web” n’en était qu’à ses balbutiements, ça en vaut vraiment la peine ?


Mené par Lily James (Mamma Mia, Baby Driver) en tant que Pamela et Sebastian Barnes (le “Soldat d’Hiver” de la série Avengers),  »Pam & Tommy » regorge d’acteur.ice.s impeccables. On retrouve également Seth Rogens (qui incarne le charpentier qui vola la célèbre cassette!), Nick Offenman (en directeur de films pornos), et bien d’autres, dont les apparitions nous laissent un sourire hébété au visage.

Maintenant le casting présenté, mettons-nous à l’ouvrage !
A l’heure où nous écrivons ces lignes, 5 des 8 épisodes sont sortis sur Disney+. Une présentation Hulu, et c’est la plateforme aux oreilles de Mickey qui nous offre ses services afin de nous plonger dans les années 90. Les années 90 ! Alanis Morissette, Fatboy Slim, King Crimson, 4 Non Blondes, Sleater Kinney, la musique devenait folle et tout prenait plus d’ampleur. Le grunge faisait son entrée, au grand déplaisir des membres de Mötley Crüe, dont le protagoniste ici (Tommy Lee, batteur) est dépeint comme un égocentrique qui tente de s’accrocher à cette gloire qui semble se ternir. Quant aux séries télé, Sex & The City, Le Prince de Bel Air, Friends… Et surtout Alerte à Malibu, dont la célèbre protagoniste féminine Pamela Anderson fit sa réputation sans dire un mot, juste grâce à sa silhouette.

Tommy et Pamela se rencontrent dans un bar et décident de se marier seulement trois jours après s’être rencontré. Non seulement les deux stars sont à des penchants de leur carrière diamétralement opposées (Pamela tente de percer au cinéma, et Tommy ne cesse d’être rappelé que Mötley Crüe n’a rien sorti de bon depuis presque dix ans), mais ce n’est pas sous l’angle  »presse/people » que  »Pam & Tommy » prend ses racines. En effet, les producteurs ont décidé de mettre l’accent sur le personnage qui vola et publia la désormais célèbre vidéo (sous les traits de Seth Rogens), et c’est ceci qui rend le tout intéressant. Pendant plus de la moitié de la mini-série, c’est du point de vue du petit peuple que nous assistons à un drame en devenir.

La série se veut aussi légère (imaginez Tommy Lee avoir un monologue avec son pénis) que dramatique (Pamela Anderson est évidemment la plus grande des victimes, et ceci est très bien représenté), et c’est ça qui fait que nous la regardons d’un trait. Les acteur.ice.s incarnent à merveille leurs personnages, la bande-son est aussi pertinente qu’elle est nostalgique, et le rythme soutenu se balance entre moments dramatiques et moments grotesques de célébrité qui n’a plus conscience de la réalité. On adore détester tous les personnages, aussi nombreux soient-ils, car personne n’a vraiment le bon rôle, tous pris dans une situation qui marquera leur carrière, en bien et en mal.

La grande force de ce  »Pam & Tommy » est qu’il saura toucher un grand public : les cinéphiles, les amateurs de potins, et saura amener à une discussion autant racoleuse qu’éthique. Car au fond, ne sommes nous pas des voyeurs et festoyons de ce  »shadenfreude » de voir deux personnes avoir leur vie complètement détruite ? La suite, dans les prochains épisodes…

Pam & Tommy
USA – 2022 / 60 min / Drame, Biopic
Créée par Robert Siegel
Avec Lily James, Sebastian Stan, Don Harvey
Disponible sur Disney+

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -