Avec « Le pionnier de l’espace », Robert Day offre un petit bijou aux allures vintage, aux aficionados de science-fiction. Dix ans avant le premier pas de Neil Armstrong sur la Lune, le rêve américain de la conquête de l’espace est vivace.


 « Le pionnier de l’espace » reste dans cet esprit en racontant l’histoire d’un pilote de l’armée de l’air américaine, dont le besoin viscéral de gloire et de réussite le mènera à se lancer dans une expérience spatiale. Son tempérament fougueux et téméraire le pousse à enfreindre les directives de ses supérieurs et l’envoie dans des sphères inconnues. Les conséquences ne sont pas moindres puisqu’elles résultent en sa disparition et la naissance d’une étrange créature assoiffée de sang

Ce film est un bijou de l’époque noir et blanc, ainsi que de ses moyens techniques. Les effets spéciaux sont ingénieux, les maquillages se veulent innovants et il existe ici une volonté de rendre la magie du cinéma réelle. Malgré un faible casting, une fin bâclée et des décors épurés, ce film tient en haleine par son suspens bien dosé. L’ambiance est, quant à elle, délicieusement vintage. On a l’impression, dès le générique de début, de glisser dans l’univers de la série « The Twilight Zone », merveille et grand-mère de beaucoup de courts et longs métrages de science-fiction.

« First Man Into Space », de son titre original, procure un sentiment confortable de cinéma à l’ancienne. Dans la même veine qu’un Fred Aster, sans claquettes et sans le côté cul-cul la praline. À recommander chaudement aux férus d’espace, de pittoresque et de nostalgie.

Réalisé par : Robert Day
Avec : Marshall Thompson, Marla Landi, Bill Edwards
Distribué par Artus film

« Le pionnier de l'espace » : Le fantasme américain
3.5Note Finale