Une expérience en génétique commandée par la société américaine Energyn et contenue dans une station-laboratoire spatiale tourne mal. S’en suit une fuite et pertes de plusieurs échantillons qui viennent s’échouer sur différents sites des Etats-Unis. Dès lors, l’armée américaine, le FIB et d’autres agences gouvernementales vont jouer des coudes pour récupérer et anéantir cette nouvelle menace qui transforme les animaux en monstres gigantesques et sur-agressifs. L’un de ces animaux, un gorille mâle albinos, est un protégé du Primatologue David Okoye qui va déployer toutes ses ressources pour le sauver de la mort.

Voici le nouveau film d’action irréaliste et très exagéré avec The Rock, coqueluche du cinéma et anciennement du catch américain. Sans le symbole de l’humour et de la testostérone humaine que représente Dwayne Johnson ce film n’a pratiquement pas lieu d’être. Par son gabarit hors norme, il est le seul actuellement à paraître suffisamment crédible face aux mastodontes numérisés. Très rapidement, tout explose, tout va extrêmement vite, mais on prend tout de même le temps de s’attendrir devant la relation humain-gorille exceptionnelle qu’entretiennent David et George. En même temps, le gorille albinos est numérisé, on lui fait dire et faire bien ce que l’on désire… C’est un nanar de qualité presque pas assez naze pour en être vraiment un. Il est par son côté exagérateur. L’humour réside dans des petites touches de dialogues, essentiellement dite par The Rock, qui souligne avec finesse le trop spectaculaire et l’irréalisme des mutations, par exemple.

Pour les fans des zombies, on retrouve avec plaisir et délectation Jeffrey Dean Morgan, le sublime Negan de la série The Walking Dead. Il nous offre certaines de ses mimiques et de ses fameuses réparties cyniques pour un personnage plus compatissant et moins sadique en l’occurrence. Un grand moment d’intensité, d’action entre les séries Z, les films de minuit et les films cultes qui ont construit le cinéma explosif des années 1990-2000. Une suite serait tout à fait crédible tant le sujet n’est pas traité dans son intégralité. La mutation génétique animale a encore de beaux jours !

Rampage
2018 – Action
Réalisateur: Brad Peyton
Acteur: Dwayne Johnson
Warner Bros
02.05.2018 au cinéma

"Rampage" : Un nanar à la sauce the Rock
4.0Note Finale