Après «Le Petit Nicolas», une nouvelle adaptation d’un livre de Sempé sort en DVD. Pierre Godeau, le réalisateur a mis en scène la vie de Raoul Taburin en prenant soin de rester fidèle à l’oeuvre d’origine. Les costumes et décors restent simples mais les acteurs sont excellents.


Dans la petite bourgade de Saint-Céron en Auvergne vit Raoul Taburin. Cet homme est connu dans toute la région comme étant «LE» spécialiste du vélo et un cycliste de l’extrême. Il connaît tous les mécanismes et les petits secrets de ce moyen de transport. On dit même qu’il serait capable de monter ces engins complexes les yeux fermés.

Ce père de famille passionné par son métier garde pourtant un terrible secret qui lui pourrit la vie.

L’arrivée d’Hervé Figougne, un jeune photographe, va accélérer les choses. Obsédé à l’idée de prendre une photo de la star du village à vélo, le parisien va mettre Raoul Taburin dans une situation inconfortable. En effet, le héros de cette aventure ne sait pas monter à vélo et les nombreuses histoires qui vantent ses mérites ne sont que des légendes.

Pour ne pas paraître ridicule aux yeux de sa femme et des Saint-Céronais, Raoul va tenter une nouvelle fois l’impossible….

Le long-métrage «Raoul Taburin» allie rire et émotion. C’est l’adaptation d’un roman à succès de Jean-Jacques Sempé, aussi auteur du Petit Nicolas. L’écrivain-dessinateur français ne pensait pas que le cinéma s’intéresserait un jour à ses créations. Il a tout de suite été enchanté par ce nouveau projet. L’idée d’une voix off pour conter cette histoire lui a particulièrement plu et il en a profité pour donner quelques conseils de narration. Cette manière de procéder berce, saisit et embarque le spectateur dans son monde imaginaire.

C’est Pierre Godeau qui a réalisé le film durant l’été 2017 à Venterol et Mollans-sur-Ouvèze, dans la Drôme. Les deux villages ont été transformés pour l’occasion et une partie des habitants a participé au tournage.

Le metteur en scène était déjà auteur de trois longs métrages, explorant tous des univers particuliers. Le premier film du cinéaste, «Juliette» a été présenté au Festival de Cabourg en 2013. On lui doit aussi «11.6» sorti la même année ainsi que le film dramatique «Éperdument» une histoire d’amour ayant pour décor le milieu carcéral.

Pour le casting Pierre Godeau cherchait un acteur très expressif pouvant se mettre rapidement dans la peau d’un héros burlesque. Benoît Poelvoorde était la personne idéale pour ce rôle. Grand fan de Sempé depuis son enfance, l’acteur belge a tout de suite accepté la mission qui lui a été confiée. Il démontre une fois de plus que ce genre d’univers lui sied à merveille. Ce côté «Vieille France», avec un fond de dépression transcendée par l’humour et la distance comme dans «Le vélo de Ghislain Lambert».

En plus de cet excellent comédien, nous trouvons au casting le poétique Edouard Baer (Hervé Figougne), Suzanne Clément (Madeleine) et Vincent Desagnat (Sauveur Bilongue) tous parfaits dans leurs rôles respectifs.

Le vélo est un personnage à part entière dans le film. Il se déplace tout seul et s’exprime. Le rapport qu’entretient Raoul avec son vélo rappelle fortement les liens d’un animal domestique avec son maître.

Ce conte romantique et divertissant qui a été sélectionné dans de nombreux festivals et a remporté quelques prix intéressants, ne manque pas de suspense et de rebondissements. On ne s’ennuie guère même si les situations comiques et les dialogues sont assez répétitifs.

Un DVD à garder précieusement dans son salon même s’il ne contient aucun bonus.

Raoul Taburin a un secret
FR – 2018 – Comedy
Réalisateur: Pierre Godeau
Acteur: Benoît Poelvoorde, Suzanne Clément, Edouard Baer, Léo Dussollier, Andrea Hachuel
Praesens Film

"Raoul Taburin a un secret": Ambiance villageoise !
3.5Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires