Trafic d’armes, menace terroriste, groupe mafieux, chantage : la nouvelle série de la RTS, réalisée par Romain Graf, est le premier thriller d’espionnage proposé en Suisse romande.


Coproduite avec Rita Productions, Helvetica s’infiltre au cœur du pouvoir helvétique. Tournée en quatre langues à Berne, cette fiction de 6x 55’ a pour cadre le Palais fédéral et pour héroïne une nettoyeuse suisse d’origine kosovare soudainement mêlée à un scandale d’Etat. Interprétés par Flonja Kodheli, Ursina Lardi et Roland Vouilloz, Helvetica sera présentée en avant-première le 2 novembre au GIFF puis diffusée dès le 7 novembre à 21h10 sur RTS 1. Pour la première fois, l’intégralité des épisodes seront à disposition des internautes dès le 7 novembre à 21h sur PlayRTS.

La nouvelle série romande s’empare de l’arène politique suisse. Le réalisateur Romain Graf, également coscénariste aux côtés de Léo Maillard et Thomas Eggel, met en scène le pouvoir au plus haut niveau dans un thriller d’espionnage aux enjeux géopolitiques marqués.

Alors que le gouvernement suisse cherche à obtenir la libération d’un groupe d’otages au Yémen, la police enquête sur un leader djihadiste actif sur le territoire national. Pas de quoi ébranler le quotidien tranquille de Tina. Une femme sans histoire, agente de propreté au Palais fédéral, dont le travail consiste à nettoyer le bureau des puissants. Sans histoire, vraiment ?

A l’affiche ? La présidente de la Confédération (Ursina Lardi), un policier antiterroriste (Roland Vouilloz), un dignitaire qatari (Darius Kehtari) et une nettoyeuse suisso-kosovare (Flonja Kodheli) entraînée malgré elle dans un engrenage infernal…  Un casting cosmopolite composé également de Çun Lajçi, Lisa Chapuisat, Arben Bajraktaraj et Yoann Blanc.

Tournée l’été dernier en français, suisse-allemand, albanais et arabe, Helvetica porte un regard contrasté sur notre pays, son système politique et ses zones d’ombre. Une série miroir d’une Suisse complexe et multiculturelle, à découvrir dès le 7 novembre à 21h10 sur RTS 1 (deux épisodes par soir) et PlayRTS (les six épisodes).

rts.ch/helveticalaserie

[Source : Communiqué de presse]