Marc Streitenfeld est déjà l’auteur de deux scores pour le réalisateur Ridley Scott : « Une grande année » et l’épique « American Gangster », tous deux parus en 2007. Pour « Body of lies », thriller politique nerveux ayant le terrorisme pour toile de fond, le compositeur a choisi de privilégier les ambiances orientales (surprise !). La plupart des titres sont ainsi basés sur un tapis de percussions ethniques que viennent survoler quelques lignes de cordes peu inspirées. Tout sauf dynamique, franchement répétitive, la musique de Marc Streitenfeld semble peiner à exister sans les images du film qu’elle accompagne. Si les mélodies se font rares, certaines ambiances se dégagent toutefois de l’ensemble : ainsi la guitare d’Aisha a des petits airs d’Ennio Morricone ; les violons d’Al-Saleem rappellent par moment le travail de David Arnold sur les derniers James Bond. Un album peu consistant au final mais qui se consomme tout de même avec plus de plaisir que la bo de High School 3. (Mais là, on s’égare.)

Body of Lies
Marc Streitenfeld
Varese Sarabande
[ThB]

Body of Lies
2.5Note Finale

A propos de l'auteur

Daily Movies est à ce jour le magazine le plus complet en information cinéma, ciblant un large public de tous âges. Avec son format original et accessible gratuitement ou en abonnement grâce à ses différents partenaires, Daily Movies est l’un des moyens privilégiés permettant à de nombreuses personnes d’être informées de l’actualité cinématographique en Suisse.

Articles similaires