« La La Land » : une B.O. joyeuse qui s’apprécie même sans avoir vu le film !

A lire aussi

Pauline Brandt
Pauline Brandt
Avec un master de français moderne avec spécialisation en études théâtrales, un bachelor en français moderne et histoire et esthétique du cinéma, Pauline Brandt met en œuvre tout son savoir-faire pour promouvoir le cinéma.

Avec « La La Land », Damien Chazelle continue sur la lancée musicale de « Whiplash » en réhabilitant un genre de film à priori passé de mode : la comédie musicale hollwoodienne. Aux côtés de Justin Hurwitz, une nouvelle fois aux commandes de la musique, il balance entre « Les Parapluies de Cherbourg », et les productions RKO avec Fred Astaire et Ginger Rogers. « Another Day Of Sun », un canon renforcé par des chœurs, ouvre avec entrain cet univers tout droit issu d’un cartoon. La ballade au piano « City Of Stars » se décline en trois versions : amorcée par Ryan Gosling seul, elle est ensuite chantée en duo avec Emma Stone et fredonnée en clôture du film. Elle est le point d’ancrage racontant l’évolution de la relation entre Mia et Sebastian. « Planetarium » raconte au saxophone et au piano leurs vies à Los Angeles. Enfin, « A Lovely Night » est un duo dont les paroles ironiques content une incompatibilité amoureuse. Hurwitz rend hommage aux grands noms du genre en ajoutant une touche personnelle et moderne avec cette B.O. joyeuse qui s’apprécie même sans avoir vu le film !

La La Land
Justin Hurwitz
Interscope Records

- Publicité -

Il Giardino del Re

Krypto et les Super-Animaux

Men

Mi Iubita mon amour

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -