Avec « La La Land », Damien Chazelle continue sur la lancée musicale de « Whiplash » en réhabilitant un genre de film à priori passé de mode : la comédie musicale hollwoodienne. Aux côtés de Justin Hurwitz, une nouvelle fois aux commandes de la musique, il balance entre « Les Parapluies de Cherbourg », et les productions RKO avec Fred Astaire et Ginger Rogers. « Another Day Of Sun », un canon renforcé par des chœurs, ouvre avec entrain cet univers tout droit issu d’un cartoon. La ballade au piano « City Of Stars » se décline en trois versions : amorcée par Ryan Gosling seul, elle est ensuite chantée en duo avec Emma Stone et fredonnée en clôture du film. Elle est le point d’ancrage racontant l’évolution de la relation entre Mia et Sebastian. « Planetarium » raconte au saxophone et au piano leurs vies à Los Angeles. Enfin, « A Lovely Night » est un duo dont les paroles ironiques content une incompatibilité amoureuse. Hurwitz rend hommage aux grands noms du genre en ajoutant une touche personnelle et moderne avec cette B.O. joyeuse qui s’apprécie même sans avoir vu le film !

La La Land
Justin Hurwitz
Interscope Records

"La La Land" : une B.O. joyeuse qui s'apprécie même sans avoir vu le film !
4.0Note Finale