15.1 C
Munich
samedi, juin 15, 2024
- Publicité -

The Boss : self-made woman…

Alain Baruh
Alain Baruh
Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

 

The Boss

Une célèbre femme d’affaires est envoyée en prison pour un délit d’initié. Elle se retrouve seule et ruinée après avoir purgé sa peine. Grâce à son flair et au coup de main de son assistante, elle va remonter la pente, mais peut-on encore lui faire confiance ?


1975, une fillette est déposée par une voiture devant l’orphelinat «Blessed Sisters of Mercy». Elle est accueillie à bras ouverts par une nonne. Quelques années plus tard, en 1980, on retrouve notre jeunette qui descend d’un autre véhicule et rentre à nouveau dans le pensionnat. Le même scénario se reproduit une troisième et dernière fois en 1985. Elle est à présent une adolescente et a un sacré caractère. Cette jeune femme (Michelle McCarthy), que personne ne voulait adopter sur le long-terme, est devenue, avec le temps, l’une des plus grosses fortunes d’Amérique. Titulaire de trois sociétés importantes et auteur du best-seller « L’argent est roi », Michelle Darnell est une bosseuse, une battante et une femme d’affaires sans scrupules. Accusée d’abus de marché et de délit d’initié, notre milliardaire se retrouve, du jour au lendemain, incarcérée. Lors de sa sortie de prison, cinq mois plus tard, notre héroïne découvre, avec stupeur, qu’on lui a tout pris. C’est Claire (Kristen Bell), son ex-assistante qui va la sortir de ce pétrin en l’invitant chez elle. Mais notre jeune mère célibataire ne sait pas encore qu’elle a fait entrer le diable en personne dans sa modeste demeure…

Ce long-métrage de Ben Falcone (qui est le mari de l’actrice principale) est doté d’un scénario intéressant et dynamique, mais l’humour est glauque et les dialogues sont ridicules. Les plans sont, eux, de qualité. Avec une mention pour les prises de vues.

The Boss

Les deux actrices principales représentent plutôt bien leurs personnages respectifs. Kristen Bell retrouve un rôle proche de celui qu’elle a tenu dans « Bad Moms » récemment sorti en salles. Cette icône du monde geek a commencé sa carrière sur les planches puis s’est imposée par sa jouerie dans de nombreuses séries (« Heroes », « Veronica Mars », « Gossip Girl », « The Good Place »). Quant à la comédienne Melissa McCarthy, elle en fait trop, mais tient correctement son rôle de business woman. Par ailleurs, ces prestations sont accompagnées par une musique moderne et assez variée.

Même si le sujet ne vole pas très haut, cette production divertissante nous fait parfois sourire, mais il n’y a rien de plus à attendre de cette comédie américaine plutôt moyenne. Les distributeurs de ce Blu-Ray / Digital HD vous proposent la version longue ou la version cinéma. Le disque contient de nombreux bonus: le bêtisier, une fin alternative, les scènes coupées, le sketch original de Michelle Darnelle, l’histoire d’origine ainsi que les commentaires de Peter Dinklage et Kristen Bell.

The Boss

The Boss (2016)
Réalisateur: Ben Falcone
Avec: Melissa McCarthy (Michelle Darnell), Kristen Bell (Claire), Peter Dinklage (Renault), Ella Anderson (Rachel), Tyler Labine (Mike), Dave Bautista (Chad), Kathy Bates (Ida Marquette), Annie Mumolo (Helen), Cecily Strong (Dana Dandridge), Margo Martindale (Sister Aluminata), Kristen Schaal (Scout Leader Sandy) & Thimothy Simons (Stephan).
Distributeur : Universal

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -