Vaiana, la légende du bout du monde

Un pimpant film d’animation exotique, qui vous réchauffera le cœur dans cet hiver glacial, et plaira surtout aux plus jeunes.


Depuis sa plus tendre enfance, Vaiana (Auli’i Cravalho) est indéniablement attirée par l’océan. Fille du chef de tribu d’une île du Pacifique, elle se voit obligée d’écarter ce rêve pour se concentrer sur les responsabilités qui l’attendent. Contrairement à Elsa dans « La Reine des Neiges », qui part se réfugier dans un palais de glace quand la pression est forte, Vaiana, elle, essaie de se contenter de la vie que sa famille a choisie pour elle. Malheureusement, l’appel de la mer est trop fort et la jeune fille têtue ne parvient pas à tourner complètement la page. Cependant, du jour au lendemain, son île est atteinte d’un mal qui la ronge et qui peut mettre en péril l’avenir de la population. Vaiana embarque alors à bord d’un bateau et croisera le chemin de Maui (Dwayne Johnson). Leur rencontre sera décisive pour l’avenir du monde…

Vaiana, la légende du bout du monde

Avec « Vaiana, la légende du bout du monde », Disney soigne sa présentation en nous offrant un nouveau film au visuel éclatant et aux couleurs vives, qui coïncident bien avec l’ambiance idyllique des îles. Les thèmes, comme la volonté d’accomplir son rêve ou la quête d’indépendance, n’innovent pas, mais sont toujours néanmoins les bienvenus. Toutefois, l’humour, dans le long-métrage, est plus qu’au poil : Heihei et l’Océan, les sidekicks de l’héroïne, veillent à maintenir un sourire sur nos visages et à nous faire rire chaudement. Les autres personnages poussent la chansonnette et les musiques, du moins en version originale, pénètrent facilement dans la tête avec leurs mélodies entraînantes, et ce, pour une longue, très longue durée. Le film de John Musker et Ron Clements plaira beaucoup aux petits, mais n’éblouira pas les plus grands.

Vaiana, la légende du bout du monde

Vaiana, la légende du bout du monde
De John Musker et Ron Clements
Avec Auli’i Cravalho, Dwayne Johnson
Walt Disney
Sortie le 30.11