« Killing Hasselhoff » semble être le genre d’idée qui part d’une blague entre amis : une idée hilarante qui nous semble être la meilleure du monde à deux heures du matin, mais qui donne un peu moins bien sur le papier, à tête reposée. Peu apprécié des critiques, ce long-métrage réalisé par Darren Grant est tout de même très divertissant à regarder.


Non, vos yeux ne vous font pas défaut, ce film s’appelle réellement « Killing Hasselhoff » et oui, il s’agit bien du Hasselhoff, LE Hasselhoff. Pour ceux dont la culture télévisuelle des années 1980 a des lacunes, je parle de David Hasselhoff, un des plus grands symboles du petit écran du 20ème siècle, la star d’Alerte à Malibu et de K 2000. Et pour ceux qui ne verraient toujours pas, il s’agit de la série où les gens courent au ralenti en maillot rouge sur une plage et celle avec la voiture qui parle.

Chris Kim (interprété par Ken Jeong, que l’on a pu voir dans les Very Bad Trip et dans la série Community) est un homme qui croule sous les dettes et qui va bientôt devoir payer de sa propre vie pour avoir emprunté de l’argent à la mauvaise personne. Jusque-là, rien de bien étonnant, un scénario classique de film d’action. Seulement, l’histoire devient surréaliste lorsque l’on sait que Chris participe à un jeu où lui et ses amis font des paris sur la mort des célébrités ; plus précisément, ils doivent parier quelle personne célèbre va mourir en premier et le grand gagnant se voit empocher la somme totale des paris. Chaque année, le personnage principal parie sur la mort de David Hasselhoff, et lorsqu’il réalise que cette somme pourrait le sortir de ses problèmes financiers, il prend une décision qui rend le film très singulier : il se met en tête de le tuer pour gagner le jackpot. C’est alors que l’on assiste –de manière assez ébahie, avouons-le– à plusieurs tentatives de meurtres perpétrées contre la star sexagénaire (jouée par…David Hasselhoff, dont la présence dans un film qui parle littéralement de le tuer rend cette expérience assez unique).

« Killing Hasselhoff » est un film plutôt drôle dans l’ensemble, mais qui souffre quelque peu d’inégalités au niveau des dialogues : certaines répliques sont très bonnes et d’autres sont franchement indélicates dans leur humour et pourraient donner un ton un peu trop « en dessous de la ceinture » pour certains. Le concept et la réalisation du film donne un peu l’impression de regarder un long sketch de Saturday Night Live : l’idée est tellement absurde qu’elle est drôle en soi, mais le dénouement est tout aussi absurde, et là où cela passe bien dans l’émission parce que les sketchs sont courts, un film qui ne repose que sur une idée originale semble manquer de substance.

Cela étant dit, le film vaut le détour rien que pour voir David Hasselhoff jouer une version de lui complètement narcissique et Ken Jeong dans un rôle principal. Le film est évidemment bourré de références très drôles aux heures de gloire d’Hasselhoff et rien que parce qu’il s’est prêté au jeu, « Killing Hasselhoff » est une comédie que je conseillerai à tous ceux qui ont été intrigués par le pitch et qui ne redoutent pas les blagues un peu offensantes.

Killing Hasselhoff
Date de sortie 17 septembre 2017 en VOD (1h 19min)
De Darren Grant
Avec Ken Jeong, David Hasselhoff, Rhys Darby…
Genre Comédie
Nationalité américain
Universal Pictures
VOD - "Killing Hasselhoff" : Alerte à Hollywood
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Passionnée par l’écriture et le cinéma depuis longtemps, Moïra Farwagi a trouvé au sein de Daily Movies un merveilleux moyen de communiquer ses passions. Des films cultes aux films un peu moins cultes et franchement risibles des années 80, en passant par les comédies, les films de super-héros, les films qui font pleurer et encore un tas d’autres choses, le genre préféré de Moïra peut se résumer par « ce qu’elle aime ».

Articles similaires