9.2 C
Suisse
17 avril 2021

S'abonner au magazine

« WandaVision »: La sitcom génialement bizarre

-

Commencée le 15 janvier dernier, c’est donc 2 mois après que le début de la phase IV du « MCU » prit fin avec la série « WandaVision », malgré tous les chamboulements Covid. Merveilleusement (d)’étonnante, efficace et jouissive, le couple de super-héros surprendra en tout point.


Quelque part dans l’état du New Jersey, un changement brutal et imprévu va arriver à la charmante petite bourgade de Westview et ses habitants. En effet, une des membres des Avengers arrive sur place en pensant écouler des jours plus ou moins heureux après avoir détruit Thanos. Wanda espère aussi, peut-être, accepter la disparition de son amour : Vision. Mais une fois sur place, rien ne va se passer comme prévu. Sans en comprendre les raisons, elle va passer du 21ème siècle aux années 1950, en noir et blanc et surtout, avec son cher et tendre bien vivant à ses côtés. A partir de ce moment-là et malgré le fait qu’elle se sente à nouveau aimée et soutenue, elle va évoluer au point de passer à la couleur, de voir naître et grandir sa descendance et d’affronter… des situations catastrophiques auxquelles elle n’aurait jamais songé. Westview et ses habitant-e-s seront en danger et ceux-ci se cachent à chaque coin de rue, à chaque pas-de-porte et même, à l’extérieur du village. Cernées, Wanda et sa famille n’en ressortiront de loin pas indemnes…

Comme mentionné dans le chapeau et dans notre article précédent, « WandaVision » marque finalement, le début de la phase IV du « Marvel Cinematic Univers » (plus communément appelé le « MCU ») en lieu et place du toujours attendu « Black Widow » au cinéma. La Covid ayant tout changé, il fut aussi prévu durant une période que la série « Falcon et le Soldat de l’Hiver » commença la nouvelle étape. Mais après réflexion, le patron du studio « Marvel » annonça qu’en fin de compte, c’est « WandaVision » qui fera le lancement. Et à raison !

Car si la mini-série contient énormément de surprises et de références, elle plonge avant tout les téléspectateurs-trices dans un univers à part dès les premières minutes. Au gré des 9 épisodes diffusés 1x par semaine, tous entre 30 et 50 minutes, la bizarrerie « Marvel » très réussie rend hommage à plusieurs séries devenues cultes, de « Malcolm » à « La Fête à la maison » en passant par « The Dick Van Dyke Show » ou à « Ma Sorcière bien-aimée ».

Toutefois, le fil conducteur principal, ou plutôt les fils, proviennent comme toujours, des comics « Marvel ». De plusieurs d’entre eux en l’occurrence et à l’exemple d’ « House of M » ou encore de « La Vision et la Sorcière Rouge ». C’est ainsi qu’au fur et à mesure des épisodes, de nombreuses théories de fans se firent. Certaines s’avérèrent justes, tandis que d’autres et à regret parfois, erronées. Cependant, les expliquer serait trop long et reviendrait à beaucoup trop en dévoiler quant à la sitcom « WandaVision ».

Quoiqu’il en soit, si cette seule et unique saison (information confirmée par « Marvel » en ce début d’année 2021) regorge de surprises, fut minutieusement préparée (des décors au casting en passant par les effets spéciaux et les dialogues) et plut à un très large public (la plateforme « Disney + » satura le soir du dernier épisode de ladite série), malheureusement sa fin de saison demeura décevante.

C’est donc à partir d’ici que cet article contient des spoilers, donc attention à la lecture !
En effet, ce dernier épisode est en fait très frustrant car non seulement il infirme finalement que les « X-Men » ne sont pas déjà insérés dans l’univers du « MCU » puisqu’il s’agit du « faux » frère de « Wanda ». Mais en plus, beaucoup trop de points importants ne font pas partis des dialogues entre les protagonistes, comme celui de l’avenir du « Vision Quest », ou le « Vision devenu blanc ». Il en va de même avec la fameuse méchante de la série, « Agatha Harkness » qui disparaît rapidement selon l’intention de « Wanda ». Celle-ci d’ailleurs, perd si vite sa hargne et sa colère, que cela ne concorde pas du tout au sein de la sitcom si méticuleusement préparée.

Enfin, la dernière déception liée au final de « WandaVision » se situe au niveau des liens avec les futurs films de la phase IV du « MCU ». Des milliers de téléspectateurs-trices prévoyaient et espéraient une apparition, ou une situation plus subtile, en rapport avec le prochain « Doctor Strange » et/ou « Spider-Man ». Il n’en sera rien, ni dans les scènes post-génériques intrigantes, ni dans la sitcom. Et ce, même si une connexion entre ces 3 franchises s’établira selon les propos de la major « Marvel ».

La zone des spoilers se termine ici.
Néanmoins et malgré les défauts précités, « WandaVision » aura en partie révolutionné les codes des séries télévisée et du genre des super-héros et héroïnes. Notamment grâce aux hommages, à différentes autres audacieuses idées, en déstabilisant plusieurs fois les fans et en permettant d’en savoir enfin plus, quant aux personnages de « Wanda » et « Vision », tout en imbriquant des nouveaux à la fois énigmatiques et rusés.

La suite de la phase se passera donc toujours sur un plus petit écran avec « Falcon et le Soldat de l’Hiver » dès le 15 mars 2021 sur « Disney + » et en avril prochain, « Loki ». La série ciblée sur le Dieu roublard nordique. Il est fort à parier que des liens se feront entre les 3 franchises également, voire davantage en songeant aux différents long-métrages.

En fin de compte, si « WandaVision » devint rapidement une mini-série de qualité, il faut vivement espérer que les 2 prochaines le soit autant et surprendront aussi. Car à défaut de la réouverture des cinémas, cette sorte de divertissement télévisé plaira et intriguera un large public.

WandaVision – Saison 1
Action – Aventure – Comédie
Réalisateurs-trices: Jac Schaeffer, Stan Lee, Gretchen Enders, Roy Thomas
Casting: Elizabeth Olsen, Paul Bettany, Kathryn Hahn, Teyonah Parris, Emma Caufield Ford, Randall Park
Disponible sur Disney+

Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

SUIVEZ-NOUS

4,155FansLike
10,000FollowersFollow
748FollowersFollow
645SubscribersSubscribe