Entièrement dédié aux femmes dompteuses, ce documentaire a quelque chose de fascinant.


Jusqu’à maintenant, on avait l’habitude de voir les hommes dans les rapports de force et d’autorité avec les animaux sauvages. Ce reportage nous prouve que les femmes n’ont rien à leur envier. Elles sont de toutes nationalités, et de tous âges. Généralement, elles sont dompteuses par filiation, et le savoir leur a été transmis par leur père ou leur mère. Ces différentes personnalités sont à l’œuvre pendant les représentations, lors des dressages, mais aussi dans leur vie privée, qui est entièrement consacrée à leur passion. Elles côtoient leurs bêtes généralement depuis le berceau. Elles apprennent à les connaître et à les apprivoiser pour ensuite pouvoir les dresser avec un minimum de risque. Ce sont également elles qui gèrent leur alimentation, et qui participent à la distribution des repas. On peut admirer, entre autres au cours de ce reportage, un ours brun de près de 3 mètres qui, au passage, a flanqué une monstre claque à sa dresseuse, qui lui prodiguait des soins. A part cela, pas de scènes violentes, mais beaucoup d’amour entre les dresseuses et leurs fauves.

Wild Women – Gentle BeastsWild-Women : Gentle Beasts
D’Anka Schmid
Avec Carmen Zander, Namayca Bauer et Nadezhoa Takshantova.
Xenix Film

Wild Women, Gentle Beasts
3.5Note Finale