Auguste Pullman Auggie pour les intimes est né avec une malformation du visage qui lui a valu plusieurs opérations de chirurgie réparatrice depuis son premier jour. Une des conséquences est qu’il n’est encore jamais allé à l’école comme les autres enfants et sa grande sœur Via. Seulement le moment est venu et il va entrer en 6ème.


Au-delà du scénario qui oscille entre humour et situations caustiques, ce film est un espoir sur l’acceptation et la compréhension de toutes les différences qu’elles soient perçues comme handicap ou non. En passant par les craintes des parents, du gamin, qui est finalement bien plus confiant qu’eux, et des enfants qui ne sont pas autant hostiles que dans la réalité, ce tableau édulcoré de la société moderne est plus utopique qu’autre chose. Le tout permet d’offrir un portrait gentillet et mignon du combat quotidien que mènent les personnes qui ne rentrent pas dans le moule lisse des critères de beautés et de normalités.

Bien entendu, nombreux sont ceux qui pensent que la différence est plus exaltante que la normalité. N’oubliez pas qu’une excentricité choisie n’est en rien comparable à une différence visible imposée par la naissance. Le raccourci de cette histoire est trop facile et rapide à mon goût. Le sujet est effleuré et il y aurait eu bien plus à traiter dans le même temps…

Un film qui rassurera tout de même les biens pensants en émouvant devant la jolie photo de cette famille de la classe bourgeoise américaine tout à fait dans les conventions avec juste un petit écueil sur le bord du cadre.

Wonder
EU   –   2016   –   104 Min.   –   Drama
Réalisateur: Stephen Chbosky
Acteur: Julia Roberts, Jacob Tremblay, Owen Wilson…
Impuls

"Wonder" : Amour, Courage et Tolérance
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Articles similaires