« Agents presque secrets » est un buddy movie qui se démarque des comédies estudiantines habituelles par son scénario original. Il permet d’offrir un regard inédit sur le parcours de lycéens, en se concentrant principalement sur ce qu’ils sont devenus avec le temps et comment ils ont su gérer leur réputation de l’époque.



Calvin Joyner est un jeune comptable qui a raté sa vie. Autrefois, il était la star du lycée, un étudiant brillant et adoré par son entourage. Il appréhende de se rendre à la soirée des anciens élèves des «Centaures». Sa femme essaye de le motiver à aller aux retrouvailles scolaires, mais c’est un autre événement qui va le faire changer d’avis !

Lancé comme une banale comédie américaine, ce long-métrage se bonifie au fil des minutes. Comme dans toute comédie de qualité, nous retrouvons deux personnages principaux, le grand musclé et le petit excité. Ensemble, ils vont nous transporter dans une aventure qui allie humour et suspense.


Kevin Hart et Dwayne Johnson sont des routiniers de ce genre de films. Le premier s’est illustré dans quelques bonnes comédies telles que «Mise à l’épreuve 1 et 2», sorties en 2014 et 2016, où il jouait un rôle identique, et «Témoin à louer». Nous le retrouverons prochainement dans la version américaine de la comédie française à succès « les Intouchables». Dwayne Johnson, quant à lui, se produit généralement dans des films d’action. Ce bodybuilder géant de 44 ans a lui aussi un palmarès impressionnant. Effectivement, il a été à l’affiche de plus de 60 films et séries (« San Andreas », « Voyage au centre de la Terre », « Infiltrés », « Fast & Furious », ainsi que « No pain no gain »).

Après avoir réalisé la comédie au succès surprise «Les Miller, une famille en herbe», ayant amassé près de 270 millions de dollars au box-office, le réalisateur, Rawson Marshall Thurber passe à la comédie d’espionnage avec «Agents presque secrets». Ce nouveau long-métrage, estimé à 50 millions de dollars, est la première collaboration entre la Warner et les studios Universal depuis le film catastrophe «Twister», sorti en 1996.


Si le scénario et les dialogues sont de bonne qualité la musique dynamique et les gags sont souvent en dessous de la ceinture. Le film se regarde facilement, mais il ne faut tout de même pas s’attendre à une révolution dans le genre. Bien que cela soit du déjà vu et ça ne vole pas très haut, « Agents presque secrets » atteint toutefois parfaitement son but principal, c’est-à-dire, de divertir le public.

Ce Blu-Ray contient de nombreux suppléments tels qu’une version longue, un bêtisier, des scènes alternatives, un duel de danse, les phrases cultes, les commentaires sur le film du scénariste, du monteur et du réalisateur, ainsi que «Time Lapse»: la scène du canapé.

Réalisateur: Rawson Marshall Thurber
Avec: Dwayne Johnson (Bob Stone), Kevin Hart (Calvin Joyner), Amy Ryan (Pamela Harris), Danielle Nicolet (Maggie), Jason Bateman (Trevor), Aaron Paul (Phil), Ryan Hansen (Steve), Tim Griffin (Agent Stan), Timothy John Smith (Agent Nick Green), Sione Kelepi (Robbie jeune), Dylan Boyack (Trevor jeune), Thomas Kretschmann (l’acheteur), Megan Park (la serveuse) & Slaine (la brute).
Distributeur: Universal Pictures.

 

"Agents presque secrets": parcours de vie
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires