L’Ambulance doit rouler quoiqu’il en soit !

Une traque intense à L. A.

A lire aussi

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Pour le plus grand plaisir des fans, l’excellent réalisateur Américain Michael Bay revient avec un long-métrage haletant et bourré d’adrénaline. Se basant sur le film danois « Ambulancen », son adaptation prouve qu’il gère toujours vraiment bien le genre explosif.


Très proches durant leur enfance, Will et Danny vécurent des vies différentes par la suite. Will s’engagea à l’armée des Etats-Unis, tandis que Danny évolua d’une autre manière à Los Angeles. Mais ces derniers temps, Will et sa famille traversent une période difficile. A contrecœur, l’ancien combattant se rend chez son frère afin de glaner un éventuel emploi pour subvenir aux besoins de sa femme et son enfant. Sur place, il découvre une incroyable organisation et apprend que Dany prépare un braquage de grande envergure au sein de la plus grande banque de Los Angeles. Malgré sa bonne conscience, Will décide de participer à ce plan audacieux et ambitieux. Néanmoins, leur casse devient désastreux et les 2 frères se retrouvent pourchassés par plusieurs services de police. Obligés d’embarquer dans une ambulance pour fuir, ils prennent en otage une secouriste et un policier blessé. S’ensuit une course-poursuite effrénée dont le but est de garder les otages en vie et d’éviter de se faire coffrer par les flics désireux de les arrêter par tous les moyens légaux.

En 2005, un cinéaste Danois Laurits Munch-Petersen scénarisa un long-métrage original au sein duquel, 2 hommes volèrent une ambulance avec une secouriste dedans, juste après leur braquage. Dramatico-comique, « Ambulancen » eut son petit succès et Hollywood décida de l’adapter.

Mais la transposition prit plus de temps que prévu et après quelques changements de réalisateurs et scénaristes, c’est finalement l’Américain Michael Bay, très prolifique par rapport à la franchise « Transformers », qui reprit le projet en main avec la collaboration du scénariste Chris Fedak (« Prodigal Son »).

Ainsi, l’intensité de cette version d’ « Ambulance » changea radicalement. Car les personnages principaux n’ont presque pas 1 minute de répit dès leur entrée dans la banque. D’autres éléments furent modifiés au niveau de l’intrigue, des effets spéciaux et bien sûr, des cascades.

Par rapport à la distribution des rôles, entre Jake Gyllenhaal (« Spider-Man : Far From Home ») et Yahya Abdul Mateen II (« Candyman ») qui incarnent respectivement « Dany » et « Will », le jeu de rôles s’avère tout autant impressionnant, efficace et puissant que l’environnement extérieur au sein duquel ils roulent.

Quant à leur partenaire interprétant l’ambulancière « Cam », jouée par Eiza González (« I Care a lot »), sa performance démontre clairement aux spectateurs-trices, que son savoir-faire professionnel lui permet d’anticiper et de sentir les nombreux problèmes créés par les 2 frères. Malgré toutes les menaces et dangers, elle fera de son mieux afin de prodiguer les premiers soins nécessaires au policier blessé.

Mais « Ambulance » ne serait rien sans le personnage central, soit… l’ambulance. En effet, ce véhicule, ou plutôt ces véhicules utilisés pour cette réalisation, s’avère être primordiaux au sein de la trame. De façon plus secondaire, il en va de même avec ceux de la police qui à de nombreuses reprises, subiront les casses durant la traque.

S’il semble que peu de modifications aient été ajoutées sur les ambulances employées lors du tournage, comme susmentionné, l’environnement où « Will » et « Dany » roulent subit différents changements. Car les spectaculaires et nombreuses cascades demandèrent des préparatifs minutieusement organisés, à l’exemple des drones spécialement employés pour le film.

En outre, Michael Bay a souhaité dès le départ montré au public le véritable Los Angeles, et non celui trop souvent filmé dans la luxure et la beauté. Et cette immersion plutôt inhabituelle, mais très réussie, se rajoute et s’imbrique parfaitement aux incroyables scènes d’action et à la trame.

Finalement, si de nombreuses personnes risquent une nouvelle fois de peu apprécier cet excellent Michael Bay (le metteur en scène se fait souvent rabaisser car ses films sont trop dans l’action), les aficionados et celles et ceux aimant beaucoup ce genre d’histoire, auront beaucoup de plaisir de découvrir cette stupéfiante traversée de la Cité des Anges.

Ambulance
USA – 2022
Durée: 2h16 min
Thriller, Action, Drame
Réalisateur: Michael Bay
Avec: Jake Gyllenhaal, Eiza Gonzalez, Yahya Abdul-Mateen II, Eiza Gonzales, Olivia Stambouliah
Universal Pictures Switzerland
23.02.2022 au cinéma

Article précédentLe Temps des secrets
Article suivantRRR
- Publicité -

Il Giardino del Re

Krypto et les Super-Animaux

Men

Mi Iubita mon amour

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -