Le cinéma suédois est toujours gage de qualité et de métrages forts en émotions. Cette nouvelle réalisation scandinave confirme la règle. Ce qui à première vue s’apparente à un simple film vantant le sport noble qu’est le tennis et la vie d’un héros suédois, s’avère être beaucoup plus profond que cela…


Tout commence au début des années quatre-vingt. Nous faisons la connaissance de la star de tennis suédoise Björn Borg (onze tournois du Grand Chelem à son actif). Celui-ci habite dans un appartement avec vue sur la mer à Monaco. L’homme a tout pour être heureux (Richesse, gloire, une gentille compagne et une vie de luxe). Pourtant ce sportif déprime.

Le personnage se cache, il évite la foule et semble usé par la vie. Son regard est fuyant, il marche tête baissée dans les ruelles pavées de la Principauté. Nous avons pitié de lui.

À la veille des premières rencontres du célèbre tournoi de Wimbledon qu’il a déjà remporté quatre fois d’affilée, nous retrouvons le natif de Stockholm. Il tourne en rond dans sa luxueuse suite d’un hôtel londonien et parait toujours être l’ombre de lui-même. Le sportif est très nerveux… angoissé même. Mais que se passe-t-il donc dans sa tête ? La réponse est simple, derrière la star qui assure sur le green se cache un être sensible, meurtri et peu sûr de lui. Il a beau se préparer mentalement et physiquement, il cache derrière son masque des sentiments profonds. En particulier la peur de ne pas être à la hauteur des espérances. Sa pression est accentuée par un public hystérique et des médias à la recherche de sensationnel.

Face à lui, nous avons John Mc Enroe, un « Voyou des courts ». L’américain au caractère sulfureux fait plus parler de lui par ses coups de gueule que par son talent (il a pourtant remporté à 3 reprises Wimbledon et quatre fois l’US Open !). Ce volcan en ébullition n’hésite pas à insulter les arbitres, agresser les journalistes et semer le trouble partout où il joue. Le public et les adversaires le détestent, il est la honte de son sport.

L’homme au fort caractère se bonifie même quand tout le monde est contre lui. Plus il est nerveux et haï, meilleur est son tennis. C’est incroyable…

Le nouveau long-métrage du réalisateur suédois fait une comparaison étonnante entre les deux protagonistes. L’iceberg et le volcan ont-ils vraiment quelque chose en commun? Oui, et, c’est justement la magie de ce film. Janus Metz Pedersen à le génie de trouver des similitudes frappantes entre les deux joueurs. Pour cela, nous remontons le temps et découvrons à travers de nombreux flashbacks, le parcours semé d’embûches de ces deux personnages, à commencer par leur enfance difficile.

Il est intéressant de noter que le jeune garçon qui tient le rôle de Björn Borg adolescent n’est autre que Leo, le vrai fils du champion. Il est lui aussi tennisman.

Dans ce biopic, les deux stars se disputent la première place pour faire leurs preuves, avoir de l’importance, être quelqu’un. Prisonniers de leur rivalité, l’une des plus grandes de l’histoire du sport, ils finissent par en découdre dans un match d’anthologie, tout en affrontant leurs démons.

Le metteur en scène assimile son film centré sur le duel entre Björn Borg et John McEnroe à une version tennis de « Raging Bull », le film de boxe culte de Martin Scorsese porté par un Robert De Niro mémorable dans la peau de Jack LaMotta.

Les acteurs principaux sont très ressemblants aux deux sportifs de l’époque. En particulier Sverrir Gudnason qui est une réplique parfaite de Björn Borg. Shia Labeouf endosse idéalement le rôle de l’adversaire. Son physique a été judicieusement adapté à celui de John Mc Enroe.

L’acteur américain de 31 ans retrouve Stellan Skarsgord avec qui il a joué dans « Nymphomaniac ». Les deux comédiens ont pas mal de points communs, mis à part leur grande différence d’âge. Le premier s’est révélé dans « Transformers » et « Fury » quant au second, il est lui aussi adepte des grosses productions. On l’a vu dans « Pirates des Caraïbes », « Thor » et « Anges et Démons ».

Nominé au 42ème Festival International du film de Toronto, « Borg/McEnroe » n’est pas le seul film à se centrer sur la rivalité entre deux sportifs mythiques. On peut également citer Les Chariots de feu pour le sprint (Harold Abrahams Vs Eric Liddell), « Le Prodige » pour les échecs (Bobby Fischer Vs Boris Spassky), « Ali » pour la boxe (Muhammad Ali Vs Sonny Liston) ou encore « Rush » pour la Formule 1 (James Hunt Vs Niki Lauda).

Que vous soyez fan de sport ou pas cette réalisation vous plaira certainement. Quant à savoir si vous irez la voir ou pas, la balle est à présent dans votre camp…

Borg Vs McEnroe (Borg/McEnroe)
Danois, Suédois, Finlandais   –   2017   –   89 Min.   –   Biopic
Réalisateur: Janus Metz Pedersen
Acteur: Shia LaBeouf, Sverrir Gudnason, Stellan Skarsgård
Ascot Elite
le 08.11.2017 au cinéma

Borg vs Mc Enroe : Service gagnant !
4.7Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.