Cartel De Ridley Scott

Cartel De Ridley Scott

Presque unanimement conspué à sa sortie, « Cartel » méritait bien une petite réévaluation. Ecrit par le grand Cormac McCarthy, le film déploie une identité très littéraire, le rendant très proche dans l’esprit des livres du monsieur. Et on ne va pas s’en plaindre, même si le film peine par moments à maintenir l’intérêt.

Reste que la séquence finale justifie à elle seule la vision du film, revers désenchanté d’un univers fantasmé par un personnage principal qui incarne la cupidité. Le Monde décrivait l’écrivain comme « un des romanciers les plus dangereux pour la tranquillité de l’âme et de l’esprit », cette phrase pourrait très bien s’appliquer à son travail de scénariste. Reste une réalisation plutôt impersonnelle de la part de Ridley Scott, plus à même de s’effacer derrière les scripts qu’il met en scène (même s’ils sont loin d’être toujours aboutis comme le prouve « Prometheus ») que de faire des étincelles au niveau du travail formel.

Cartel
De Ridley Scott
Avec Michael Fassbender, Cameron Diaz, Javier Bardem, Pénélope Cruz…
20th Century Fox