7 C
Suisse
15 mai 2021

S'abonner au magazine

Cendrillon : fallait-il réveiller la princesse de Disney?

-

Cendrillon De Kenneth Branagh

Du fond (un peu) et de la forme (beaucoup).


Les premières images ne laissent planer aucun doute. Cette version « en chair et en os » d’une des œuvres les plus estimées de Walt Disney respecte l’esprit d’antan. Un château flamboyant, quelques jardins fleuris, une ménagerie chantante, voir persiflant et bien sûr… une ingénue blonde aux dents brillantes, qui, sans le savoir, n’attend rien d’autre que le doux baiser d’un prince charmant. Étonnamment, le film, qui dans le fond ressemble bien à son modèle animé, s’intéresse surtout aux coulisses de l’intrigue et dévoile d’intéressantes pistes dramaturgiques.

Quelques instants plus sombres viennent donc équilibrer un ensemble particulièrement léger et kitsch. Très coloré, façon « Technicolor », surchargé dans ses décors et costumes, le film ne recule pas devant le baroque mais honore son cahier des charges. Pour autant que celui-ci soit de faire rêver les jeunes princesses ou de consoler celles qui ont raté leur coche.

Cendrillon
De Kenneth Branagh
Avec Lily James, Cate Blanchett
Disney

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

SUIVEZ-NOUS

4,154FansLike
10,000FollowersFollow
754FollowersFollow
645SubscribersSubscribe