C’EST BEAU LA VIE QUAND ON Y PENSE en DVD

A lire aussi

Freya
Freya
Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Gérard Jugnot adopte la Bretagne pour y jouer une comédie grinçante et mignonne comme tout. Au départ, un drame : la mort du fils de Loïc Le Tallec ancien pilote automobile du Dakkar recyclé en vendeur de voitures de luxe.

C’est beau la vie quand on y pense

Le scénario n’est pas très original. On retrouve le père qui a loupé la vie de son fils et qui culpabilise devant le temps perdu après la mort violente de sa progéniture. Il y a aussi l’ado perdu, avec un passé atypique qu’il doit exorciser pour commencer à vivre sa vie. Tout cela dans le magnifique décor et la météo capricieuse de la Bretagne. Les événements sont attendus et arrivent comme on l’imagine, les uns après les autres, dans une évidence ennuyeuse. On sourit ici et là, c’est vrai, mais sans plus. Il manque du réalisme dans presque toutes les situations. Gérard Jugnot signe un film confortable et sympathique, parfait pour une sortie en famille lambda au ciné, le dimanche. Les détails ne sont pas approfondis et la résolution du problème de départ est trop rapidement effacée.

La réalisation et le jeu des acteurs restent excellents. La photographie est magnifique. Rien que pour les prises de vue, ce film vaut le détour. Une petite publicité pour des vacances en Bretagne, la vraie, celle des villages des côtes. Manque pourtant la beauté et la charme de l’intérieur du pays, mais bon, on n’est pas là pour ça après tout.

 

 

- Publicité -

Il Giardino del Re

Krypto et les Super-Animaux

Men

Mi Iubita mon amour

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -