Colt 45

Colt 45


Fraîchement primé d’un Méliès d’Or pour sa romance horrifique « Alléluia », Fabrice Du Welz (« Calvaire », « Vinyan ») réalisa peu avant un polar scénarisé par le journaliste Fathi Beddiar.


Si « Colt 45 » connut une fin de production quelque peu chaotique pour les deux cinéastes susmentionnés, le film reste un divertissement efficace et rondement mené, et ce malgré un final peu crédible qui semble avoir été réécrit en cours de route. Le jeune Ymanol Perset livre une solide prestation dans le rôle principal, épaulé par la mise en scène froide et efficace. Celle-ci affiche des séquences à la violence sèche et accompagne la douloureuse descente aux enfers du protagoniste. On ne saurait omettre le sublime travail de Benoît Debie à la photographie, complice de longue date du réalisateur belge. Au final, « Colt 45 » est un polar cabossé mais pas dénué d’intérêt, notamment grâce au talent considérable des personnes ayant œuvré dans le projet.

Colt 45
De Fabrice Du Welz
Avec Ymanol Perset, Joey Starr
Dinifan