Ode à la vie nocturne parisienne, Eden suit les succès et les errances d’un label de garage house aujourd’hui tombé dans l’oubli.

Début des années 1990. Paul, ado parisien d’à peine vingt ans, passe ses soirées à dénicher le lieu de la prochaine rave party : dans une péniche-sous-marin, une forêt ou une champignonnière. L’ambiance est colorée, festive et insouciante. Avec ses amis, il prend de la drogue pour s’amuser, et n’est pas (encore) accro. Paul connaît Thomas et Guy-Manuel, qui ne s’appellent pas encore Daft Punk et testent leurs futurs tubes dans des soirées privées. Inspirés, Paul et son meilleur ami Stan commencent à mixer. Pour surfer sur la vague French Touch, ils montent le label Cheers Records spécialisé dans la garage house, née aux Etats-Unis et encore inédite à Paris. Les soirées s’enchaînent, le duo de DJs se fait un nom, la file d’attente devient longue à l’extérieur des boîtes de nuit.

Eden

Eden

Mais absorbé par sa vie nocturne, Paul délaisse ses études et abandonne l’écriture de son mémoire de littérature. Lancer un label, organiser des soirées, enregistrer la musique coûte cher et il gère mal son argent. Rapidement à découvert, il emprunte à sa mère et à ses amis, toujours en pensant que son succès va suffire. Pendant ce temps, les Daft Punk sont déjà diffusés sur NRJ. Le début des années 2000 marque encore l’apogée de Cheers avec une tournée aux Etats-Unis. Mais au retour, la descente s’amorce. Le duo s’accroche au garage house, dont les arrangements sonores très années 1990 se démodent, bientôt détrônés par l’électro.

Eden

Eden

Eden s’inspire de la vie du DJ Sven Løve, frère de la réalisatrice Mia Hansen-Løve, et fera revivre au spectateur nostalgique l’ambiance des années 1990 avec ses codes vestimentaires qu’on aurait voulu oublier, ses cassettes, ses polaroïds et ses cabines téléphoniques. Une jolie odyssée de la house music un peu trop ambitieuse toutefois : à vouloir couvrir vingt ans d’histoire, le film perd de sa substance.

Eden
De Mia Hansen-Løve
Avec Felix de Givry, Pauline Etienne, Laura Smet
Praesens
Sortie le 03/12