Le film de Jesse O’brien n’impressionne ni par son visuel, ni par son scénario rempli d’incohérences ; une vraie perte de temps.


Dans un monde futuriste, dur et militaire, un mercenaire est envoyé dans l’espace, par la résistance, à la recherche d’un leader potentiel. Manque de pot, le quidam atterri en urgence sur une lune qui ne demande qu’à partager ses talents. Entre apprentissage social et appréhension de la notion du temps, ce film est une suite de déceptions, emballées dans un joli papier pailleté. Le scénario de départ n’est pas vraiment exploité. L’histoire en elle-même, bien que bancale, s’avère intéressante malgré tout, mais sans originalité. Il n’y a pas de surprise et le côté dark n’est pas suffisamment approfondi. Sinon, les effets spéciaux numériques ne sont pas mal du tout sans être impressionnants. Des incohérences entre les dialogues et les applications physiques font sourire ou pleurer, c’est vous qui voyez. Au final, « Explorer » n’explore pas grand-chose, dommage ! Reste une belle photographie et un moment de science-fiction pour pré-ados. Encore un film qui devient intéressant à son terme, en nous laissant donc, un goût de « je me suis fait entuber » dans l’arrière boutique. L’auteur a, semble-t-il, essayé de faire un pastiche en mélangeant « Les Chroniques de Riddick », « Planète Rouge » et « Seul sur Mars » avec un relent de certains épisodes de «Stargate SG1 ». Vous savez, ceux où l’équipe d’O’Neil rencontre systématiquement Chaka, l’un de ces extraterrestres primitifs appartenant à la race des Unas ? Ben, il aurait mieux valu aller faire un tour au parc et manger un cornet de glace à la place. Cela aurait été certainement plus productif. C’est presque un gaspillage de pellicule.

Explorer
Réalisation : Jesse O’brien
Avec : Shaun Micallef, Dan Mor, Aleisha Groth
Dinifan

 

« Explorer » n’explore en fait…rien de nouveau !
2.0Note Finale

A propos de l'auteur

Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Articles similaires