Bien mis en scène le nouveau long-métrage de Patrick Mille nous fait découvrir le Brésil sous un nouvel angle. Il y a des soirées de folie, une traversée de régions inhospitalières et beaucoup de corruption. Mis à part les humeurs des protagonistes, le résultat est plutôt bon.

Trois amies vulgaires et immatures partent au Brésil retrouver une ex-copine, Katia qui les a laissés en plan à Paris. Celle-ci les a invitées à son mariage, mais n’est pas présente à l’aéroport pour les accueillir. Les jeunes femmes s’installent à l’hôtel avant de passer leur première soirée entre elles. Lors d’une fête organisée, Lily la plus raisonnable des trois demoiselles fait tomber involontairement un des convives en bas du balcon. Son agresseur qui tentait de la violer meurt sur le coup. Paniquées, elles quittent la soirée immédiatement et cherchent une solution à leur problème. Le lendemain matin, Katia débarque et les emmène à la résidence. Une fois sur place, elle leur présente sa future belle-famille. Malheureusement, une personne manque à l’appel: son fiancé Augusto…

Le second long-métrage de Patrick Mille n’est pas trop mauvais. Le scénario basique tient la route et ne manque pas de rebondissements. Plus connu comme acteur que comme réalisateur, le français a joué dans de nombreux films à succès tels que «Raid Dingue»«Django», «En équilibre» et «99 Francs». Il reprend à nouveau la caméra après l’étonnant film dramatique «Mauvaise fille» sorti en 2011.

Malgré son langage vulgaire et ses quelques scènes chaudes, le film est ne choque pas vraiment. Des thèmes intéressants sont portés à l’écran. On y aborde la pauvreté, la corruption, la drogue, la complicité et l’irresponsabilité de la jeunesse. 

Au casting, nous trouvons trois actrices moyennement connues ayant a leur palmarès une douzaine de films chacune. La plus célèbre est sans conteste, Vanessa Guide. L’actrice née à Besançon est apparue dans «Joséphine s’arrondit»«Papa ou maman»«Tout pour être heureux» et «les nouvelles aventures d’Aladin». La néophyte, Philippine Stindel redécouvre, quant à elle, le monde du cinéma avec «Going to Brazil». Elle n’avait joué qu’un seul film auparavant. Plutôt timide elle est en retrait dans l’histoire alors que son personnage est au centre de l’intrigue. Ses trois camarades sont trop hystériques en début de projection. Heureusement elles se calment après coup et c’est tant mieux pour nos oreilles.

Après son premier métrage Patrick Mille souhaitait quitter le drame pour réaliser un film plus léger ayant pour décor le Brésil, ce pays l’a inspiré pour son côté festif et dangereux. Pour son scénario, le réalisateur s’est inspiré du film «Very bad things» de Peter Berg, une autre histoire de meurtre accidentel avant un mariage qui mettait aux prises Cameron Diaz et Christian Slater. Il a aussi pioché des idées dans les œuvres de Philippe de Broca et de Quentin Tarantino. Au départ, le metteur en scène avait imaginé des personnages plus âgés avant de se raviser. En avançant dans la mouture du scénario, il s’est rendu compte que son film gagnerait en force et en complicité avec le spectateur si il rajeunissait les héroïnes.

La scène la plus difficile a été tournée dans la favela de Morro dos Prazeres. Des autorisations ont été nécessaires. La fête a commencé à 5 heures du matin avec enceintes, DJ et les vrais habitants de la favela. La police était évidemment au courant. Le réalisateur a voulu tourner caméra à l’épaule un peu à la manière d’un documentaire. À l’écran, on peut d’ailleurs remarquer que les comédiennes ne sont pas très rassurées. 

Cette comédie dramatique plutôt sympa a été nominée au Festival du film d’Angoulême en 2016 et au Festival de cinéma de Valenciennes cette année.
À noter encore que ce Blu-Ray ne contient aucun bonus mis à part les traditionnelles Bandes annonces. 

  • Réalisateur: Patrick Mille
  • Scénaristes: Sabrina Amara, Patrick Mille & Julien Lambroschini.
  • Avec: Vanessa Guide (Katia), Alison Wheeler (Agathe), Margot Bancilhon (Chloé)
  • Production: Chapter 2, Moonshaker Films, France 3 Cinéma, Vamonos Films, Nexus Factory, Umedia & Ascot Elite.
«Going to Brazil» : sortie entre filles !
2.5Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires